-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

JTAC en Corse

JTAC en Corse

 

Comme de coutume, l'armée française organise l'exercice Serpentex en Corse. Du 10 au 30 septembre, cet entraînement international doit préparer les Joint Terminal Attack Controllers (JTAC) à effectuer des missions opérationnelles. Un détachement belge est également de la partie.

Lorsqu'une unité de troupes terrestres tombe sous le feu de l'ennemi, elle peut solliciter un appui aérien (Close Air Support - CAS). Didier, commandant du détachement belge JTAC lors de cet exercice, explique : « Le JTAC est l'homme sur le terrain qui soutient l'unité. Il a les moyens de communiquer directement avec l'avion qui doit fournir un appui et il s'occupe de la coordination entre l'unité et cet appareil. »

Au cours de l'exercice Serpentex, les JTAC doivent prouver qu'ils maîtrisent toutes les tâches à effectuer au cours d'une opération. L'exercice couvre l'ensemble du processus d'une telle mission de Close Air Support, de sa planification à son exécution. « Raison pour laquelle, Serpentex représente l'opportunité idéale pour former nos JTAC », poursuit Didier. « En outre, nous fournissons également des instructeurs dans le cadre de cet exercice. Pour eux, il est intéressant de concevoir des scénarios dans un contexte international et avec la participation de collègues américains, français et tchèques. Ainsi, ils soumettent les JTAC à des problèmes complexes auxquels ils doivent faire face. »

À court terme, les JTAC disposeront d'un simulateur en Belgique. Ils auront ainsi la possibilité de pratiquer techniques et procédures. Des exercices comme Serpentex restent très importants pour exercer tous les aspects de cette fonction.