-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Un nouveau pas vers une Défense plus européenne

Un nouveau pas vers une Défense plus européenne

 

Sur proposition du ministre de la Défense, Steven Vandeput, le Conseil des ministres du 22 juin 2017 marquait son accord sur le lancement de la procédure visant à conclure un accord intergouvernemental avec la France. Ce dernier concerne la mise en place d'un partenariat à long terme autour de la capacité motorisée terrestre. La déclaration d'intention signée le 29 juin 2017 entre le ministre belge de la Défense et la ministre française des Armées a confirmé cette ambition commune.

Le partenariat proposé est une coopération de Défense européenne en matière capacitaire via une intégration poussée avec le partenaire stratégique et ceci à travers toutes les lignes de développement capacitaires à savoir « la doctrine », « l'organisation », « l'entraînement », « la gestion et l'entretien du matériel », « le leadership », « le personnel », « l'infrastructure » et « l'interopérabilité ».

Ce programme est caractérisé par une approche capacitaire internationale qui va bien plus loin que la livraison de véhicules et leur soutien logistique. Les modes d'acquisition et d'attribution classiques sont, par conséquent, exclus eu égard aux besoins militaro-opérationnels complexes. Il semble indiquer d'entamer un partenariat avec la France dans le domaine de la capacité motorisée terrestre (pour l'acquisition de véhicules de combat, la formation, le soutien logistique et la maintenance, l'entraînement, la gestion de la configuration (upgrades communs inclus), la doctrine et la direction, entre autres...). Le spectre susmentionné d'équipement et de services exigé par la mise sur pied d'une capacité motorisée interarmes ne peut, en effet, être fourni par une ou plusieurs entités privées et ne relève donc pas du champ d'application de la directive 2009/81/CE.

Afin de tendre activement vers une Défense plus européenne via un ancrage capacitaire international, les unités actuellement équipées de véhicules de types Piranha et Dingo (unités de manœuvre, de combat support et de combat service support de la capacité motorisée interarmes, y compris certaines capacités de reconnaissance et de soutien médical) seront donc équipées de plateformes motorisées internationales communes de types léger et médian. Il s'agit de véhicules en version médiane du type Jaguar et de véhicules en version légère du type Griffon.

L'activation complète du partenariat est prévue entre 2025 et 2030.