-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Des spécialistes belges en CBRN s’entraînent au Canada

Des spécialistes belges en CBRN s’entraînent au Canada

 

Jusqu'au 28 juillet, 28 militaires belges sont à pied d’œuvre dans la base canadienne Suffield proche de la frontière américaine. Pendant un mois, ils participent activement à l'exercice de l'OTAN Precise Response consacré à la lutte contre les menaces chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN).

L'exercice, qui en est à sa quatorzième édition cette année, rassemble 420 spécialistes CBRN de onze pays de l'OTAN. Parmi eux, 28 militaires belges issus des quatre coins du pays. Les spécialistes du 4 Bataillon Génie d’Amay, le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE) d’Oud-Heverlee et les laboratoires de la Défense ont traversé l'Atlantique pour l’occasion.

La Belgique a déjà participé à cet exercice. Cette année, cependant, notre pays dirige pour la première fois l’une des trois Task forces. La Task force belge est composée de spécialistes CBRN provenant de huit pays. Outre la Belgique, il s’agit du Canada, du Danemark, de la France, de l'Allemagne, de la Grande-Bretagne, de la Norvège et des États-Unis.

« Cet entraînement nous est essentiel », a déclaré le commandant Christophe Vinçart, chef de la Task force belge. « Le Canada est le seul lieu où nous pouvons travailler avec des agents biologiques réels. En outre, nous pouvons évaluer la manière dont les détachements CBRN et SEDEE collaborent pendant les opérations. Cette coopération avec d'autres pays représente, de plus, une appréciable plus-value. »