-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Prolongation des F-16 belges dans le cadre de la lutte contre Daesh

Prolongation des F-16 belges dans le cadre de la lutte contre Daesh

 

Le Conseil des ministres a approuvé la proposition du ministre de la Défense, Steven Vandeput, de prolonger l'engagement belge dans le cadre de la lutte contre Daesh en 2017.

L'accord conclu avec les Pays-Bas (contrat de coopération dans la lutte contre Daesh) stipule le déploiement annuel de F-16. Dans ce schéma de rotation, nos F-16 devaient être actifs jusqu'au 1er juillet 2017 et être relevés par les F-16 néerlandais. Les Pays-Bas ont toutefois annoncé qu'ils ne pouvaient pas voler pour des raisons opérationnelles et techniques durant la seconde moitié de cette année. La coalition internationale a, dès lors, demandé à la Belgique de prolonger son engagement et ce, dès le 1er juillet 2017.

La Belgique continuera de déployer quatre F-16 ainsi qu'un détachement d'appui de quelque 110 militaires (dont une vingtaine temporairement) du 1er juillet au 31 décembre. Une Red Card Holder Team (RCH) de quatre militaires sera engagée au Qatar.

Les missions que nos avions effectueraient au bénéfice de la coalition restent inchangées. Seules les heures de vol devraient être réduites de 400 heures à 250 heures par mois.

La Force Protection sera encore assurée par les Pays-Bas jusqu'à fin 2017. Pour rappel, ce schéma de rotation conclu avec nos voisins fonctionne depuis 2015. Quand nos F-16 volent, la sécurité de notre détachement est confiée aux troupes néerlandaises. Quand les F-16 néerlandais volent, la sécurité de leur détachement nous est confiée.

Le coût de cette prolongation s'élève à un montant d'environ 17 millions d'euros.