-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Clean River

Clean River

 

L'exercice Clean River était organisé du 8 au 12 mai sur l'Escaut. Plus de 450 militaires belges et néerlandais participaient à cet exercice bisannuel. Les effectifs belges, prêts à braver le fleuve, provenaient principalement du 11 Bataillon Génie de Burcht et du 12/13 de Ligne de Spa.

« Nos gens patrouillent également depuis 2015 dans les rues d'Anvers, de Bruxelles, de Liège et de Charleroi. Il n'y a plus eu d'exercices majeurs depuis », explique le lieutenant-colonel Alain Gysels, chef de corps du 11 Bataillon Génie. « Aujourd'hui, nous pouvons à nouveau remettre les compétences de notre personnel à niveau. Avec cet exercice, nous souhaitons les replonger au cœur de leur métier. »

Dans le cadre de l'entraînement, les troupes ont dû traverser l'Escaut. La première traversée coordonnée de l'Escaut depuis plus de vingt ans et la plus grande aussi. « Il s'agit d'une opération unique menée en étroite collaboration avec nos collègues néerlandais » poursuit le chef de corps. « Grâce à leurs pontons, nous pouvons traverser l'Escaut avec nos véhicules. »

Les militaires devaient ensuite neutraliser des insurgés fictifs et détecter la présence d'armes. Cette action prit fin à Saint-Nicolas. « Mercredi, nous étions particulièrement actifs autour de l'Escaut. Nous travaillons aujourd'hui dans notre ville marraine tant depuis les airs que sur le terrain », conclut le lieutenant-colonel Gysels.

Mercredi, une journée d'information était organisée en fin de journée. Les 41 jeunes venus jeter un coup d'œil ont été les témoins privilégiés de l'évolution de Clean River. De façon inattendue, ils ont pu profiter d'un spectacle réaliste mettant le savoir-faire des « géniaques » en valeur, lorsqu'un véhicule qui avait traversé sur une barge est tombé à l'eau.