-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Fonctions au sein des unités d'appui au combat (combat support)

Fonctions au sein des unités d'appui au combat (combat support)

Les fonctions d'appui au combat sont des fonctions réservées aux militaires apportant un appui aux militaires des unités de combat durant les exercices ou les opérations à l'étranger. Ces militaires reçoivent une formation de base identique et possèdent pratiquement les mêmes compétences que leurs collègues exerçant une fonction de combat. La principale différence réside dans le fait qu'ils suivent une formation permanente et technique distincte afin d'exercer une fonction spécialisée.

Nous distinguons trois sous-catégories ou compétences :

  1. Les troupes de reconnaissance ou la compétence du « renseignement » : il s'agit de militaires qui collectent les renseignements adéquats et les informations suffisantes afin que leurs collègues puissent mener leur mission à bien. Les anciennes unités de reconnaissance sont désormais regroupées en un bataillon de reconnaissance cantonné à Heverlee. Elles remplissent leurs missions à l'aide d'instruments d'observation, de radars et de capteurs sophistiqués. Leur tâche inclut également le contact avec la population locale dans une zone d'opérations. Elles se déplacent essentiellement dans des véhicules de type Pandur Recce avec antenne télescopique.

  2. Les troupes du génie ou la compétence « military engineering » : ces militaires interviennent essentiellement en appui des deux brigades. L'étendue de leurs missions et fonctions est très large. Ils déminent, désamorcent des explosifs conventionnels et improvisés, déplacent des obstacles, construisent des ponts, sont en charge de la construction routière et d'autres structures, possèdent une équipe de plongeurs pour les opérations amphibies et installent des cantonnements complets en Belgique et à l'étranger. Ils disposent d'un arsenal de véhicules, d'outils et de matériel lourd. Les troupes du génie se composent d'une unité néerlandophone et d'une seconde unité francophone stationnées respectivement à Zwijndrecht et à Amay.

  3. Les troupes d'artillerie ou la compétence de « fire support »: ces militaires disposent des pièces d'artillerie les plus lourdes leur permettant d'atteindre leur cible à longue distance. Nous distinguons l'artillerie de campagne de l'artillerie antiaérienne. Les principaux systèmes d'armement de l'artillerie de campagne sont les obusiers pour les longues distances et les mortiers pour des distances plus courtes. L'artillerie antiaérienne protège l'espace aérien et peut abattre des hélicoptères, des avions et des projectiles ennemis. Le missile mistral constitue son principal système d'armement. La Composante Terre compte une unité d'artillerie, qui est géographiquement scindée entre Brasschaat (artillerie de campagne) et Lombardsijde-Nieuwpoort (artillerie antiaérienne).