-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le Bataillon 12/13 Ligne prêt à être engagé au sein de l’EUBG

Le Bataillon 12/13 Ligne prêt à être engagé au sein de l’EUBG


Les militaires du Bataillon 12 Ligne Prince Léopold - 13 Ligne sont prêts à un engagement éventuel auprès du groupement tactique européen (
European Union Battle Group ou EUBG) depuis le 1er janvier dernier. Ils sont officiellement certifiés depuis qu’ils ont mené avec brio un exercice de grande ampleur organisé du lundi 30 janvier au mercredi 1er février 2017 dans les environs et sur le site de la base de Florennes.

L’exercice Wise Medium débutait lundi matin par un atterrissage d’assaut effectué par deux C-130 sur la base aérienne de Florennes. Les avions atterrissent sur une très courte distance, puis tous les militaires en sortent à un rythme effréné. Une fois vides, les appareils repartent immédiatement. Après trois vagues, tous les militaires et leurs six jeeps légères étaient regroupés sur la base de Florennes.

« Cela faisait presque deux ans que nous n’avions pas pu nous entraîner à des atterrissages d’assaut avec les C-130 », précise le lieutenant-colonel Manuel Monin, chef de corps du bataillon. « Il était donc grand temps de pouvoir nous entraîner encore une fois. »

Pour bon nombre de jeunes militaires du bataillon, c’était la première fois qu'ils pouvaient effectuer un vol tactique. Le premier soldat Jacques nous fait part de son expérience : « C’était mon premier vol en C-130. Le vol est assez particulier, car il s’agit de vols tactiques assez secoués. L'atterrissage est également assez dur. Mais c’était très agréable de pouvoir en faire l'expérience. »

Après l'atterrissage, les militaires entament immédiatement leur première mission : sécuriser l'aéroport. Une fois qu'ils sont certains de ne plus détecter de présence ennemie, ils installent leur bivouac. Ils ne disposent pas de beaucoup de temps pour se reposer car le lendemain, ils repartent au petit matin avec leurs véhicules en direction d’Yvoir. Ceci en vue d’atteindre leur dernier objectif.  

Pendant qu’ils cheminent vers celui-ci, les patrouilles militaires rencontrent une faible résistance. Elles atteignent ensuite leur objectif intermédiaire : une zone de bivouac à mi-chemin entre la base de Florennes et Yvoir. Elles y passent la nuit de mardi à mercredi… Sans beaucoup dormir car ces infanteristes repartent au milieu de la nuit vers leur cible finale : deux ponts qui enjambent la Meuse près d’Yvoir.

Les militaires attaquent dès les premières lueurs du jour. La résistance est, cette fois, beaucoup plus forte. La réaction est toutefois proportionnelle. Après un combat d'une petite demi-heure, l’ennemi est neutralisé et la compagnie entière rejoint l'autre côté de la rivière.

Wise Medium était le dernier exercice de toute une série organisée pour permettre au Bataillon 12/13 Ligne d’intégrer officiellement le groupe de combat de l'Union européenne. Sous sa forme actuelle et jusqu’au 30 juin 2017, plus de deux mille militaires sous commandement français font partie de l’EUBG. La Belgique y contribue avec quelque 230 militaires.