-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Choses à proscrire!

À proscrire

On connaît la chanson : avoir toujours rêvé de servir sous les drapeaux, obtenir les compétences requises, et pourtant échouer aux épreuves de sélection. Cela arrive lors de chaque session à certains candidats. Souvent pour des raisons parfaitement prévisibles. Découvrez la raison de leurs erreurs.

Ne rien connaître de la Défense

Si vous voulez travailler ou étudier à la Défense, vous devrez trouver des informations à son sujet, sur les postes vacants ou les formations qui vous intéressent. Durant les épreuves de sélection, votre connaissance et votre intérêt pour l'emploi seront évalués à l’aide de questions. Plus vous en savez, plus vos chances de réussite augmentent.

Drogues et médicaments

En matière de drogues, la situation à la Défense est claire : tolérance zéro ! Tout le monde est contrôlé lors des épreuves de sélection. Un résultat positif peut immédiatement mettre un terme à votre procédure de sélection. Attention : certaines drogues peuvent être décelées plusieurs semaines après la consommation.

Si vous prenez des médicaments comme des antidouleurs, il est préférable d'en informer préalablement notre médecin. Si vous voulez être certain de ne pas vous rendre inutilement à Neder-over-Heembeek, vous pouvez également nous téléphoner pour savoir si les médicaments que vous consommez poseront problème lors de l'examen médical.

Tatouages, piercings & stretchers

Si vous avez un tatouage, un piercing ou un stretcher, vous devrez tenir compte des points suivants.

Un tatouage sur la tête, la nuque ou le cou vous exclura des épreuves de sélection. Un tatouage avec une signification extrémiste, raciste ou indécente ne sera pas accepté.

Un piercing de 3 mm ou plus, un stretcher de 2 mm ou plus auront pour conséquence l'exclusion médicale.

Attention ! Si vous avez l'intention de faire enlever un tatouage, piercing ou stretcher, nous vous conseillons de contacter un médecin aussi vite que possible. Une blessure due à l'intervention peut causer une exclusion médicale.

Mauvaise dentition

L'examen médical porte également sur votre dentition. Si elle est mauvaise ou que vous souffrez de caries, vous serez temporairement déclaré inapte.

Cela ne signifie pas forcément que vous ne pourrez jamais travailler à la Défense. Vous devrez d'abord vous rendre chez un dentiste puis prendre un nouveau rendez-vous pour les épreuves de sélection.

C'est pourquoi, nous vous recommandons de procéder à un contrôle préalable de votre dentition. Cela vous évitera de nombreux problèmes par la suite.

Poids inadapté

Surveillez votre poids. Si vous êtes en surcharge pondérale ou trop mince, vous ne réussirez pas les épreuves de sélection. Nous prenons comme norme l'indice de masse corporelle ou BMI (Body Mass Index). Vous pouvez aisément le calculer en divisant votre poids exprimé en kilos par le carré de votre taille exprimée en mètres. Le chiffre obtenu doit être compris entre 20 et 25.

S'il est compris entre 17 et 20 ou entre 25 et 28, vous ne pourrez prétendre à certaines fonctions. Si vous êtes très athlétique ou musclé, peut-être serez-vous admis malgré tout, cela dépendra de votre musculature (si vous êtes trop léger) ou de votre pourcentage de graisse (si vous êtes trop lourd). Dans tous les cas, un résultat inférieur à 17 ou supérieur à 28 signifie l'exclusion.

Maternité

Si vous êtes enceinte, il est inutile d’entamer une procédure de sélection : Vous devrez attendre l’accouchement. Les candidates doivent également subir un test de grossesse.