-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Six ans d’OGF balayés en six semaines

Six ans d’OGF balayés en six semaines

 

Sud de l’Afghanistan. Les derniers Belges quittent la base aérienne de Kandahar ce mardi 28 octobre 2014. Ils ont terminé le démantèlement de leurs camps exactement un mois après le dernier vol de l’opération Guardian Falcon. Tout le matériel déployé pendant six ans revient et sera prêt à être déployé pour la prochaine opération.

L’Opération Guardian Falcon (OGF), la contribution  des F-16 belges à la coalition internationale en Afghanistan, consistait en des vols de reconnaissance armés et d’appui aux troupes au sol. Son cœur était constitué de six F-16, mais son corps comportait pas moins de 120 personnes. Les pilotes étaient entourés de techniciens de spécialités diverses mais bénéficiaient également de soutiens administratifs et de sécurité.

Une quarantaine de personnes les ont rejoints mi-septembre pour s’atteler au déménagement des deux camps belges. Démontage des abris F-16 et déconstruction des protections anti-roquettes faisaient partie des premières étapes avant l’empaquetage de tout le matériel et son chargement dans les C-130 et Antonov à destination de la Belgique, du port de Trabzon ou de la Jordanie.

Pendant 6 ans, le plus grand aéroport OTAN en Afghanistan était la base opérationnelle de six F-16 belges. Nos chasseurs-bombardiers parcouraient chaque jour le ciel afghan pour assurer la sécurité des troupes alliées dans le cadre du mandat ISAF. La Force Internationale d'Assistance et de Sécurité avait été mandatée par l’ONU pour aider l’Afghanistan à instaurer la sécurité sur son territoire. Ce mandat prend fin le 31 décembre 2014 et la nouvelle mission OTAN, Resolute Support, lui succèdera dès janvier 2015.