-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

M917 Crocus - Chasseur de mines (Tripartite)

M917 Crocus - Chasseur de mines (Tripartite)

Histoire

En 1973, les Marines belge, française et néerlandaise étudiaient leur besoin pour un nouveau chasseur de mines. En février 1974, elles lancèrent l’idée de construire en coopération le nouveau navire. Le projet prit corps et aboutit à l’élaboration d’un programme militaire, qui fut ratifié par les chefs d’ Etat-Major des trois Marines le 09 décembre 1974. Au titre de ce programme, 35 chasseurs de mines "Tripartites" seront commandés: 10 par la France, 10 par la Belgique et 15 par les Pays-Bas. Les 10 chasseurs de mines belges seront construits pendant les années 80 par le consortium Polyship. Appartenant à la "flower class", ils recevront des noms de fleurs.

Dates historiques

Mise sur quille: 09 octobre 1984
Mise à l'eau: 02 octobre 1985
En service: 05 février 1987
1987: Opération de secours MS Herald Free of Enterprise
1987: Croisière vers l'Afrique Central
1988: Opération Octopus
1988: Opération Southern Breeze II
1996: Stanavforchan (Mcmfornorth)
1998: Stanavforchan (Mcmfornorth)

Distance parcourue depuis la mise en service: 166.679 NM (09/2008)
Heures de navigation depuis la mise en service: 23.800 h. (09/2008)

Ville marraine

Le CMT M917 CROCUS a été lancé le 3 septembre 1986, au chantier naval Mercantile-Belyard à Rupelmonde, et a été baptisé par Madame Gaethofs-Schreurs, épouse de Monsieur le bourgmestre de la ville de Genk, le 18 septembre 1986.
Le M917 Crocus est le troisième de la série et la ville de Genk en a accepté le parrainage.

Fiche technique:

Equipage
4 officiers
15 sous-officiers
17 matelots

Dimension
Déplacement: 560 T
Longueur: 51,50 m
Largeur: 8,96 m
Tirant d'eau: 3,60 m
Hauteur au-dessus de la ligne de flottaison: 18,50 m
Combustible: 63 m3
Eau potable: 14,5 m3
Frigo: 9 m3

Propulsion
1 moteur Diesel principal de 1370 kW surchargé "Werkspoor ARUB 215" V12 entraînant une hélice à 5 pales variables. 2 gouvernails actifs ACEC avec hélices fixes, chacun propulsé par 1 moteur électrique de 180 kW et un système de propulsion d'étrave "HOLEC"

Prestaties
Vitesse: 15 noeuds
Rayon d'action: 3000 miles nautiques (12 noeuds)

Armement
3 Mitrailleuses FN calibre .50 pour auto-protection

Senseurs

  • Détection surface:
    Radar Consilium Selesmar Type T-250/10CM003
  • Détection sous-marine:
    Sonar de coque (Hull Mounted Sonar (HMS)) Thales Underwater Systems (TUS) type TSM 2022 Mk III
    Sonar Auto-propulsé de profondeur variable (Self Propelled Variable Depth Sonar (SPVDS)) SAAB Bofors Double Eagle Mk III (équipé d'un sonar Thales TSM 2022 Mk III).
  • Système Tactique de Lutte Contre Mines:
    Atlas Elektronik IMCMS (Integrated Mine Counter Measures System)
  • Système de Navigation Radio (primaire):
    Trimble NavtrackXL DGPS-GPS receiver
  • Système de Navigation (secondaire):
    IXSEA (PHINS=Photonetics Inertial Nav System) système de navigation inertiel
  • Log de Navigation:
    Atlas Elektronik Doppler Log couplé à un pilote automatique
  • Mesure de profondeur:
    NUBS-8A echosounder et Célérimètre (Sound Velocity Profiler)
  • Equipement d'identification et de neutralisation de mines:
    Plongeurs-démineurs (4 ea) avec appareils respiratoires à mélange VIPER
    Atlas Elektronik "Seafox" Mine Disposal and Identification System (MIDS) type identification (version-I) et type Combat (version-C) contre des mines de fond, ancrées et dérivantes

Auxiliaires / Equipement de pont
1 cabestan électrique d'ancrage
1 cabestan électrique de déhalage
1 grue articulée hydro-électrique
2 Zodiac dinghies avec moteurs Yamaha de 40 CH

Alimentation Electrique
1 Alternateur diesel DAF 180 kW pour la production électrique en mode de transit pour la croisière
3 Turbines à gaz Astazou alternateurs de 250 kW pour opérations de chasse aux mines
Une série de batteries de 24V en cas de panne de puissance.