-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Exercices

Exercices

Participer aux opérations à l’étranger ne se fait pas sans une bonne préparation. C’est pourquoi chaque militaire destiné à être envoyé sur un théâtre opérationnel s’entraîne durant une période variant de deux à six mois.

La réussite des Joint Individual Common Core Skills (J-ICCS) est  l’une des conditions sine qua none pour partir en opérations. Tout militaire doit en effet posséder certaines  compétences de base: premiers soins, sécurité militaire, connaissance du droit des conflits armés,  tir ou entrainement CBRN (Chimique, Biologique, Radiologique et Nucléaire). S’ils sont intégrés au sein d’une autre nation,  les militaires belges sont également formés durant une à deux semaines en compagnie de leurs homologues étrangers.

En point d’orgue de la phase pré-mission, des exercices de grande envergure constituent une répétition générale avant le déploiement sur théâtre opérationnel. Ils permettent aux militaires d’approfondir leurs connaissances  et leur opérabilité en groupe. Selon la mission, les détachements suivent le Certification Exercise (CertEx), le Mission Rehearsal Exercise (MREx) ou encore le Serpentex. Il s’agit d’exercices de certification à grande échelle au cours desquels les militaires sont plongés dans des situations permettant de peaufiner les derniers réglages avant le départ. Si tout s’est bien déroulé, le détachement est alors certifié Misson ready

Aussi d’autres formations complètent la préparation: en accompagnement psychologique, physique, culture de la population locale dans la zone d’opération… Rien n’est laissé au hasard avant le départ de nos militaires pour des contrées lointaines.

articles récents

« La mobilité est le défi »

Trois unités de transmission s’entraînent du 22 au 30 avril avec leurs nouveaux appareils et systèmes dans l’Est et l’Ouest du territoire flamand. Elles veulent garder, de la sorte, l’opérationnalité et le niveau de connaissance de leurs militaires.

L’Information Operations Group appuie Yellow Lion

Au cours de l’exercice Yellow Lion, du 02 au 09 avril 2014, une équipe tactique de l’Information Operations Group (Info Ops Gp) a joué le rôle des rebelles. Cette équipe a permis au Bataillon de Chasseurs à Cheval d’être confronté à d’autres types d’actions que ses missions classiques : observation de véhicules, de personnel, infiltrations, etc.

Le Bataillon de Chasseurs à Cheval s’entraîne pour l’EUBG

Depuis le 2 avril, le Bataillon de Chasseurs à Cheval d’Heverlee organise, dans la province de Luxembourg, un exercice de grande envergure nommé Yellow Lion. Mettant en œuvre près de 400 militaires et 100 véhicules, cet entraînement est une préparation à l’European Union Battle Group (EUBG) 2014-2.

Plan catastrophe pour Army Fish

La fête bat son plein au village lorsqu’ un incendie se déclare dans un hangar non loin des festivités. Bilan : plusieurs blessés et un mort. Tel est le scénario mis en place pour Army Fish, un exercice catastrophe qui s’est déroulé le 1er avril 2014 au quartier Sous-lieutenant Baron van Zuylen van Nyevelt, à Berlaar.

Fract’hure : les Chasseurs Ardennais en manœuvre

Le Bataillon de Chasseurs ardennais effectuait un exercice de grande ampleur du 17 au 28 mars afin de maintenir son niveau opérationnel. Les Chasseurs auront travaillé avec les écoles, les entreprises et les autorités communales.

Pages