-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

EUBG

Exercices

EUBG

Depuis le 1er juillet 2014, l'European Union Battle Group (EUBG 2014-2) est opérationnel afin d'être sollicité en cas de crises, catastrophes humanitaires et autres calamités. La Belgique dirige cette unité de réaction rapide de l'Union européenne.
EUBG 2014-2 compte environ 3 500 militaires provenant de six nations : Belgique, Pays-Bas, Espagne, Luxembourg, Allemagne et Ancienne République Yougoslave de Macédoine. À la tête de ce battle group, se trouve le colonel belge Philippe Boucké.

Par ce concept de l'EUBG, l'UE a la possibilité de prendre des responsabilités afin d'améliorer la sécurité mondiale et de faire face aux crises à l'aide de moyens militaires.
La période de préparation de l'EUBG 2014-2 a déjà commencé en 2013. Des procédures ont été appliquées à différents niveaux afin d'être prêt à réagir face à des événements probables pouvant survenir au cours d'une mission réelle.
Lors de trois grands exercices, le quartier général et les unités ont été entraînés et évalués. Après l'exercice final Quick Lion, le battle group a été certifié pour être déployé si nécessaire. Quick Lion s'est déroulé dans les environs de Saint-Hubert et de Marche-en-Famenne.

Factsheet EUBG 14-02 in English - Fiche d'information EUBG

articles récents

Des véhicules militaires grondent dans la caserne de Peutie

Une longue colonne militaire traverse la caserne de Peutie le jeudi 17 juillet. Ils répètent pour le défilé national du lundi 21 juillet.

Intérêt allemand pour la Composante Terre

Le commandant allemand de la force terrestre, le Lieutenant-général Bruno Kasdorf, a rendu visite à son homologue belge, le Général-major Hubert De Vos, commandant de la Composante Terre, les 17 et 18 juin. Le Lieutenant-général Kasdorf s’est montré particulièrement intéressé par le développement d’une coopération solide entre l’Allemagne et la Belgique.

Le ministre De Crem en visite à l’exercice final de l’EUBG

Le 12 juin, Pieter De Crem, vice-premier ministre et ministre de la Défense, était en déplacement à l’occasion de l’exercice Quick Lion. Ce test clôt la préparation du Groupe de combat européen 2014-2. Cette force d’intervention européenne se tiendra prête à agir dès le 1er juillet et sous commandement belge.

La Belgique est prête pour mener l’EUBG

Quelque 2.300 militaires de six pays ont participé à l’exercice Quick Lion qui s’est déroulé dans les provinces de Liège et du Luxembourg, du 2 au 10 juin. Ce test a servi d’évaluation finale pour les troupes rassemblées dès le mois de juillet sous la bannière de l’European Union Battle Group (EUBG).

Quick Lion : EUBG14-2 en action !

Du 2 au 12 juin, l’European Union Battle Group est engagé dans la province fictive de Marchon, dans le pays Blueland, durant l’exercice Quick Lion. Durant l’exercice, le Group de combat est évalué une dernière fois avant que la Belgique n’en prenne les commandes.

Pages