-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d’effectifs. Elle se compose de deux brigades avec une unité d’artillerie, deux bataillons du génie et des troupes de reconnaissance. Trois unités logistiques et trois groupes de télécommunication (CIS), ainsi que quatre camps d’entraînement et un centre de formation destiné aux troupes terrestres complètent la liste.

Au total, 12.000 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s’entraîner pour les missions à l’étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, sur terre comme en mer : coaching en Afghanistan, déminage au Liban, formation en République démocratique du Congo (RDC) et au Burundi, sécurité au Mali, embarquement sur navires…

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales et effectuent un large éventail de missions. Sur le territoire belge également, les troupes terrestres offrent un appui à la population et assurent la défense du pays.

Leur devise est With people, amongst people parce qu’un militaire de la Composante Terre est toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec ses collègues, il est en contact direct avec civils et opposants. Sa mission est un défi permanent.

articles récents

BELUFIL 14-02 se prépare pour l’agrégation ONU

Une semaine après l’arrivée du détachement BELUFIL 14-02 au Liban, une attention particulière est portée aux entraînements du peloton déminage et du service médical.

BELUFIL 14-02 débute officiellement

Un vent nouveau souffle sur la ville libanaise d’At-Tiri. Ce mercredi 26 février 2014, le détachement des démineurs belges a été relevé. Le major Patrick Eysermans a repris le commandement du capitaine-commandant Karl Thomas.

Protéger les troupes n’est pas un travail de bureau

Six heures de travail et six de repos. Tel est le rythme professionnel du Bataillon 12 de Ligne Prince Léopold-13 de Ligne depuis décembre. Ses membres surveillent, jour et nuit, le camp d’entraînement de l’Union européenne situé dans la ville malienne de Koulikoro.

« Protéger des troupes représente davantage que monter la garde »

Face au fleuve Niger, les Belges surveillent le camp d’entraînement de l’Union européenne dans la ville malienne de Koulikoro. Soixante militaires du Bataillon 12 de Ligne Pince Léopold – 13 de Ligne de Spa effectuent cette mission depuis décembre 2013.

Traversée hivernale de la Meuse

Ce 23 février 2014, se déroulait la 49e traversée hivernale de la Meuse. Une équipe de la Défense composée de trois para-commandos y participait à titre privé.

Pages