-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Marine

Grâce à la Composante Marine, le pavillon belge croise sur toutes les mers du globe. Du patrouilleur à la frégate, des eaux territoriales à l'océan Indien en passant par la mer Baltique, nos équipages démontrent que polyvalence rime avec compétence et reconnaissance.

Nos deux porte-drapeaux, les frégates Léopold I et Louise-Marie, emmènent une flotte expérimentée composée de plusieurs chasseurs de mines, d'un navire de commandement et d'appui logistique, d'un navire pour l'écolage ou encore d'une plateforme dédiée à la recherche océanographique.

Ces dernières années, les frégates belges ont prouvé leur professionnalisme au cours de diverses participations à l'opération Atalanta. Celle-ci vise à protéger les navires marchands de la piraterie organisée au large de la Somalie et devant la Corne de l'Afrique.

Tous les ans, des chasseurs de mines belges participent à une campagne de déminage de l’OTAN réalisée par une escadre internationale des côtes baltes à la Méditerranée.

Des militaires belges de la Marine occupent des postes au sein des états-majors des différentes opérations maritimes internationales

articles récents

Deux escadres de l'OTAN réunies exceptionnellement dans un même port

Du 6 au 14 mars, tant le Standing NATO Maritime Group 1 (SNMG1), qui comporte, entre autres, la frégate belge Louise-Marie, que le Standing NATO Mine Counter Measures Group 1 (SNMCMG1) étaient les invités du centre d'instruction Flag Officer Sea Training (FOST) à Plymouth (UK).

Grande campagne de recrutement pour la Marine

Après Sail to your dream organisé mercredi dernier, un événement lié au recrutement de la Composante Marine avait lieu le vendredi 3 mars. Les candidats potentiels avaient l’occasion de vivre une journée en mer.

La plus grande catastrophe maritime commémorée dans les eaux belges

Il y a trente ans, le ferry britannique Herald of Free Enterprise chavirait en sortant du port de Zeebruges. Cent nonante-trois des 539 personnes embarquées, perdirent la vie et cette tragédie fut immédiatement reconnue comme la plus grande catastrophe maritime survenue dans les eaux belges. Le 6 mars 2017, un hommage était rendu aux victimes de la catastrophe à Zeebruges.

La centrale des garde-côtes de demain

Ce 6 mars, exactement 30 ans après la catastrophe maritime du Herald of Free Entreprise, le gouverneur de la province de Flandre occidentale, Carl Decaluwé, a présenté la future centrale de la garde-côtière lors d’une séance académique faisant salle comble. Celle-ci était organisée dans la salle Kamina de la base navale de Zeebruges.

Cérémonie de remise des brevets de connaissance nautique et prestations de serment des candidats volontaires de la Marine

Le vendredi 24 février, 16 nouvelles recrues : 13 néerlandophones et trois francophones prêtaient serment et recevaient leur brevet.

Pages