-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Marine

Grâce à la Composante Marine, le pavillon belge croise sur toutes les mers du globe. Du patrouilleur à la frégate, des eaux territoriales à l'océan Indien en passant par la mer Baltique, nos équipages démontrent que polyvalence rime avec compétence et reconnaissance.

Nos deux porte-drapeaux, les frégates Léopold I et Louise-Marie, emmènent une flotte expérimentée composée de plusieurs chasseurs de mines, d'un navire de commandement et d'appui logistique, d'un navire pour l'écolage ou encore d'une plateforme dédiée à la recherche océanographique.

Ces dernières années, les frégates belges ont prouvé leur professionnalisme au cours de diverses participations à l'opération Atalanta. Celle-ci vise à protéger les navires marchands de la piraterie organisée au large de la Somalie et devant la Corne de l'Afrique.

Tous les ans, des chasseurs de mines belges participent à une campagne de déminage de l’OTAN réalisée par une escadre internationale des côtes baltes à la Méditerranée.

Des militaires belges de la Marine occupent des postes au sein des états-majors des différentes opérations maritimes internationales

articles récents

Fête à Mons

Le jeudi 29 juin, le nouveau commandant du M923 Narcis était présenté sur la Grand-Place de Mons, ville marraine du navire. Le lieutenant de vaisseau Dieter Moors succède au lieutenant de vaisseau Gianni Vangaever.

Une frégate vient en aide à 118 réfugiés près de la côte libyenne

Le 29 juin, la frégate Louise-Marie venait en aide à 118 réfugiés près de la côte libyenne.

Agréable surprise espagnole à Anvers

Le mercredi 28 juin, le voilier école espagnol Juan Sebastián de Elcano amarrait à Anvers. Le navire est ouvert au public jusqu'au dimanche 2 juillet 2017.

Exercice dans le port d’Anvers

Du 26 au 29 juin, le port d’Anvers était l’épicentre d’une collaboration coordonnée entre différents services de sécurité militaires et civils dans le cadre de l’exercice de protection des ports Joint Protector. Le port anversois a été choisi en raison de sa situation centrale et stratégique.

La frégate Louise-Marie est prête pour l’opération Sophia

La frégate belge F931 Louise-Marie quittait son port d’attache de Zeebruges la semaine dernière avec 176 membres d’équipage. L’équipage de base était complété d'une équipe de 21 seatrainers néerlandais qui dispenseront un entraînement avancé durant la première semaine.

Pages