-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Marine

Grâce à la Composante Marine, le pavillon belge croise sur toutes les mers du globe. Du patrouilleur à la frégate, des eaux territoriales à l'océan Indien en passant par la mer Baltique, nos équipages démontrent que polyvalence rime avec compétence et reconnaissance.

Nos deux porte-drapeaux, les frégates Léopold I et Louise-Marie, emmènent une flotte expérimentée composée de plusieurs chasseurs de mines, d'un navire de commandement et d'appui logistique, d'un navire pour l'écolage ou encore d'une plateforme dédiée à la recherche océanographique.

Ces dernières années, les frégates belges ont prouvé leur professionnalisme au cours de diverses participations à l'opération Atalanta. Celle-ci vise à protéger les navires marchands de la piraterie organisée au large de la Somalie et devant la Corne de l'Afrique.

Tous les ans, des chasseurs de mines belges participent à une campagne de déminage de l’OTAN réalisée par une escadre internationale des côtes baltes à la Méditerranée.

Des militaires belges de la Marine occupent des postes au sein des états-majors des différentes opérations maritimes internationales

articles récents

Le Pollux teste son SeadeFNder

Du 19 au 21 avril, le patrouilleur Pollux testait sa mitrailleuse de bord aux Pays-Bas.

Fête à Saint-Nicolas

Ce 21 avril, à l’occasion des 800 ans de la ville de Saint-Nicolas, les parrainages de la frégate Louise-Marie et du 11 Bn Génie ont été reconduits lors d’une parade militaire sur la Grand-Place.

Nouvel ange salvateur en mer

Le vendredi 14 avril, le nouveau navire polyvalent Sirius était baptisé par Sabine Hagedoren, Madame météo de la VRT. Cela se déroulait en présence du ministre flamand de la mobilité Ben Weyts, de tous les partenaires de la Garde côtière et du capitaine de vaisseau Vincent Hap, représentant de la Marine belge.

Le voilier Mercator, à nouveau joyau d’Ostende

Le 29 mars dernier, le mythique voilier Mercator retrouvait Ostende et son amarrage habituel grâce aux efforts des remorqueurs de la Marine Mier et Wesp. Ceci après une rénovation de quelque 18 mois passés au chantier naval IDP situé le long du canal Ostende –Bruges.

Joint Warrior est en cours

Joint Warrior 2017, l'un des plus grands exercices est en cours. La Composante Marine y engage trois navires.

Pages