-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Marine

Grâce à la Composante Marine, le pavillon belge croise sur toutes les mers du globe. Du patrouilleur à la frégate, des eaux territoriales à l'océan Indien en passant par la mer Baltique, nos équipages démontrent que polyvalence rime avec compétence et reconnaissance.

Nos deux porte-drapeaux, les frégates Léopold I et Louise-Marie, emmènent une flotte expérimentée composée de plusieurs chasseurs de mines, d'un navire de commandement et d'appui logistique, d'un navire pour l'écolage ou encore d'une plateforme dédiée à la recherche océanographique.

Ces dernières années, les frégates belges ont prouvé leur professionnalisme au cours de diverses participations à l'opération Atalanta. Celle-ci vise à protéger les navires marchands de la piraterie organisée au large de la Somalie et devant la Corne de l'Afrique.

Tous les ans, des chasseurs de mines belges participent à une campagne de déminage de l’OTAN réalisée par une escadre internationale des côtes baltes à la Méditerranée.

Des militaires belges de la Marine occupent des postes au sein des états-majors des différentes opérations maritimes internationales

articles récents

L'équipage du Pollux fin prêt à relever ses futurs défis !

Le premier équipage du Pollux se prépare à relever ses futurs défis à bord de ce deuxième patrouilleur qui rejoindra les rangs de la Marine en avril 2015.

Le F930 Léopold I revient d'une mission de quatre mois

Ce dimanche 14 décembre, à dix heures précises, la frégate Léopold I accostait dans son port d’attache de Zeebruges.

Dix ans de service logistique à la base navale de Zeebruges

Le 4 décembre dernier, à l’occasion de la Sainte-Barbe (patronne, entre autres, des ingénieurs), les collaborateurs fêtaient les 10 ans d’existence des services logistiques (LOGNAV)à la base navale de Zeebruges.

Le Crocus revient à son port d’attache après trois mois.

Déployé au sein de l’escadre permanente de lutte contre les mines de l’OTAN (SNMCMG1) depuis le mois d’août, le chasseur de mines M917 Crocus a rejoint Zeebruges, son port d’attache, ce mercredi 10 décembre.

Collaboration belgo-néerlandaise

Du 1er au 5 décembre, les plongeurs belges et néerlandais participaient à l'exercice Joint Protector. Lors de cet entraînement qui se déroulait dans la base navale de Zeebruges, les plongeurs de la compagnie SEDEE (Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs) de Zeebruges et leur homologues néerlandais ont collaboré avec l'équipe VSW (Very Shallow Water) de recherche sous-marine en eaux peu profondes.

Pages