-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Marine

Grâce à la Composante Marine, le pavillon belge croise sur toutes les mers du globe. Du patrouilleur à la frégate, des eaux territoriales à l'océan Indien en passant par la mer Baltique, nos équipages démontrent que polyvalence rime avec compétence et reconnaissance.

Nos deux porte-drapeaux, les frégates Léopold I et Louise-Marie, emmènent une flotte expérimentée composée de plusieurs chasseurs de mines, d'un navire de commandement et d'appui logistique, d'un navire pour l'écolage ou encore d'une plateforme dédiée à la recherche océanographique.

Ces dernières années, les frégates belges ont prouvé leur professionnalisme au cours de diverses participations à l'opération Atalanta. Celle-ci vise à protéger les navires marchands de la piraterie organisée au large de la Somalie et devant la Corne de l'Afrique.

Tous les ans, des chasseurs de mines belges participent à une campagne de déminage de l’OTAN réalisée par une escadre internationale des côtes baltes à la Méditerranée.

Des militaires belges de la Marine occupent des postes au sein des états-majors des différentes opérations maritimes internationales

articles récents

Chasseur de mines Crocus rejoint la flottille de l' Otan

Ce 24 août, le chasseur de mines M917 Crocus quittait son port d'attache pour se diriger vers la Finlande afin de rejoindre l'escadre permanente de chasse aux mines de l'Otan. Cette escadre est plus connue sous l'abréviation SNMCMG1 ce qui signifie Standing NATO Mine Countermeasures Group 1. Une escadre équivalente opère en Méditerranée sous l'abréviation SNMCMG2.

Participation belge durant l’exercice Northern Coast 2014

En ce mois de septembre se déroule l'exercice annuel Northern Coast 2014, traditionnellement en mer Baltique, organisé cette fois par la Finlande. Des unités navales de plusieurs pays y participent, notamment le BNS Crocus (M917), intégré au sein de la force multinationale OTAN.

Des scientifiques testent un appareil sous-marin militaire à bord du Belgica.

En juillet, des scientifiques du département Image Processing Research Unit de l'Ecole Royale Militaire ont à nouveau embarqué sur le navire de recherche Belgica. Leur mission : tester divers systèmes sous-marin de la composante Marine.

Départ du Leopold I pour sa participation à l’opération ATALANTA

La frégate Leopold I a quitté son port d’attache de Zeebruges le dimanche 10 août à 18 heures afin de se rendre en Méditerranée. En septembre, le navire mettra le cap sur la côte de la Somalie afin de participer à l’opération européenne ATALANTA.

Le Leopold I se prépare à sa future mission

Alors que de nombreuses personnes sont encore en congé, l'équipage du F930 Leopold I est déjà au travail ! En effet, le navire se prépare pour sa participation à l'opération Atalanta, laquelle débutera sous peu au large de la côte est de l’Afrique.

Pages