-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Marine

Grâce à la Composante Marine, le pavillon belge croise sur toutes les mers du globe. Du patrouilleur à la frégate, des eaux territoriales à l'océan Indien en passant par la mer Baltique, nos équipages démontrent que polyvalence rime avec compétence et reconnaissance.

Nos deux porte-drapeaux, les frégates Léopold I et Louise-Marie, emmènent une flotte expérimentée composée de plusieurs chasseurs de mines, d'un navire de commandement et d'appui logistique, d'un navire pour l'écolage ou encore d'une plateforme dédiée à la recherche océanographique.

Ces dernières années, les frégates belges ont prouvé leur professionnalisme au cours de diverses participations à l'opération Atalanta. Celle-ci vise à protéger les navires marchands de la piraterie organisée au large de la Somalie et devant la Corne de l'Afrique.

Tous les ans, des chasseurs de mines belges participent à une campagne de déminage de l’OTAN réalisée par une escadre internationale des côtes baltes à la Méditerranée.

Des militaires belges de la Marine occupent des postes au sein des états-majors des différentes opérations maritimes internationales

articles récents

Plan d'urgence en mer du Nord

Le mardi 3 mars, la Composante Marine a participé à un exercice de simulation de grande envergure sous la houlette de Carl Decaluwé, gouverneur de la Flandre occidentale. Il est responsable de l’activation du plan catastrophe en mer du Nord lorsqu’un incident se produit dans nos eaux.

Le Conseil de l'Amirauté à bord du patrouilleur belge Castor

Lors du dernier Conseil de l'Amirauté de la 'Koninklijke Marine' (Conseil supérieur de la Marine des Pays-Bas), auquel participe l'amiral Hofman, c'est notre patrouilleur P901 Castor qui a accueilli les diverses autorités pour leur réunion hebdomadaire.

Une équipe permanente pour l’entretien des chasseurs de mines

Une équipe permanente belgo-néerlandaise s’est installée à Zeebruges pour gérer les entretiens des chasseurs de mines. Grâce à la mise en place de cette équipe, la qualité de l’entretien sera encore améliorée et la collaboration entre les deux marines en sera, dès lors, facilitée.

Le F930 LEOPOLD I contribue à l’analyse des menaces maritimes

Dans le cadre de sa mission le long des côtes de l’Afrique de l’Ouest, le LEOPOLD I contribue étroitement avec BEMTAR (Belgian Maritime Threat Awareness & Reporting) au profit de la marine marchande belge. La frégate est déjà entrée en contact avec un navire belge dans l’Océan Atlantique afin d'échanger des informations.

La Marine organise un jobday

Ce mercredi 18 février, la Marine organisait son septième jobday dans le port de plaisance de Bruxelles. Des jeunes intéressés par un job au sein de la Marine ont pu se familiariser avec la vie quotidienne à bord.

Pages