-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Marine

Grâce à la Composante Marine, le pavillon belge croise sur toutes les mers du globe. Du patrouilleur à la frégate, des eaux territoriales à l'océan Indien en passant par la mer Baltique, nos équipages démontrent que polyvalence rime avec compétence et reconnaissance.

Nos deux porte-drapeaux, les frégates Léopold I et Louise-Marie, emmènent une flotte expérimentée composée de plusieurs chasseurs de mines, d'un navire de commandement et d'appui logistique, d'un navire pour l'écolage ou encore d'une plateforme dédiée à la recherche océanographique.

Ces dernières années, les frégates belges ont prouvé leur professionnalisme au cours de diverses participations à l'opération Atalanta. Celle-ci vise à protéger les navires marchands de la piraterie organisée au large de la Somalie et devant la Corne de l'Afrique.

Tous les ans, des chasseurs de mines belges participent à une campagne de déminage de l’OTAN réalisée par une escadre internationale des côtes baltes à la Méditerranée.

Des militaires belges de la Marine occupent des postes au sein des états-majors des différentes opérations maritimes internationales

articles récents

Le Léopold I à l’honneur

Ces deux dernières années, la frégate Léopold I a été engagée dans un large éventail de missions opérationnelles souvent uniques. Citons la lutte contre les passeurs en méditerranée, la mission d’escorte du Charles de Gaulle dans le golfe Persique contre les terroristes de Daesh et la surveillance de la flotte russe autour du porte-avions Kuznetsov.

L’équipage de la frégate Leopold I mis à l'honneur dans sa ville marraine

Le 22 mars dernier, la remise de commandement de la frégate était organisée dans sa ville marraine de Nivelles. Ce fut l’occasion de désigner le nouveau commandant du navire, le capitaine de frégate Ralf Otto qui succède au capitaine de frégate Luc De Maesschalck.

Une réunion exceptionnelle à Ostende

Du 20 au 24 mars, une réunion extraordinaire des diverses marines de l'OTAN se tient à l'École de guerre des mines EGUERMIN à Ostende.

La Défense clarifie ses opérations

Pour la seconde fois en 2017, la Défense clarifiait ses opérations actuelles lors d'une conférence de presse. Après un survol de toutes les missions nationales et internationales en cours, une attention particulière était portée sur l'opération Desert Falcon au Moyen-Orient.

Deux escadres de l'OTAN réunies exceptionnellement dans un même port

Du 6 au 14 mars, tant le Standing NATO Maritime Group 1 (SNMG1), qui comporte, entre autres, la frégate belge Louise-Marie, que le Standing NATO Mine Counter Measures Group 1 (SNMCMG1) étaient les invités du centre d'instruction Flag Officer Sea Training (FOST) à Plymouth (UK).

Pages