-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Air

La Composante Air se caractérise par la haute technicité de ses avions et l’efficacité de ses missions à travers le monde. Nos appareils sont sollicités pour des vols d'interdiction aérienne, de bombardement ciblé, d'appui aérien rapproché, de police de l'air, de transport d'aide humanitaire, de formation internationale ou d'aide à la nation. Nos avions et hélicoptères œuvrent où leur présence est requise, parfois dans des délais extrêmement courts.

Les exemples concrets ne manquent pas. La Composante Air est active depuis octobre 2014 au Moyen-Orient. En Afghanistan, depuis la base aérienne de Kandahar, six F-16 ont appuyé les troupes terrestres de l'ISAF entre septembre 2008 et octobre 2014. En 2011, six autres F-16 participaient à la défense des populations civiles victimes du régime autoritaire de Kadhafi. En Afrique centrale, nos C-130 peuvent être déployés pour l'évacuation des Occidentaux lors de crises locales sérieuses. En Belgique, depuis des dizaines d'années, des milliers de personnes doivent la vie à nos fidèles Sea King. La Défense en est fière !

Spécialistes civils et militaires s’investissent en permanence sur chaque appareil : pilotes, techniciens, électromécaniciens, contrôleurs aériens, ingénieurs, spécialistes en avionique, commandos de l'air, personnel administratif et logisticiens donnent tous le meilleur d'eux-mêmes. Si l'un de ces maillons vient à faillir, la chaîne et la mission peuvent être compromises. Raison pour laquelle la motivation, le professionnalisme et la solidarité sont des valeurs primordiales à la Composante Air.

articles récents

La Défense clarifie ses opérations

Pour la seconde fois en 2017, la Défense clarifiait ses opérations actuelles lors d'une conférence de presse. Après un survol de toutes les missions nationales et internationales en cours, une attention particulière était portée sur l'opération Desert Falcon au Moyen-Orient.

Interception d'un avion civil par des F-16 belges

Dans la matinée du 7 mars dernier, un avion hongrois ne répondait plus aux injonctions du contrôle aérien au-dessus du territoire allemand. Les centres de commandement de l'OTAN et de la Belgique ont détecté le problème puis suivi cette situation de près. La décision a été prise d'activer la patrouille F-16 stationnée actuellement au Quick Reaction Alert (QRA) de Florennes.

La plus grande catastrophe maritime commémorée dans les eaux belges

Il y a trente ans, le ferry britannique Herald of Free Enterprise chavirait en sortant du port de Zeebruges. Cent nonante-trois des 539 personnes embarquées, perdirent la vie et cette tragédie fut immédiatement reconnue comme la plus grande catastrophe maritime survenue dans les eaux belges. Le 6 mars 2017, un hommage était rendu aux victimes de la catastrophe à Zeebruges.

Largages d’essai à Yuma

Larguer du matériel à haute altitude n’est pas une sinécure. Développer des systèmes visant à conditionner du matériel afin que celui-ci parvienne sans dégâts aux troupes terrestres, est également une tâche cruciale pour le personnel du Centre d’Entraînement de Parachutistes. Les gens de la division Testboard - Air Delivery profite également de l’exercice Belgian Beast pour tester de nouveaux systèmes de largage en Arizona.

Les Hercules soutiennent Belgian Beast

Pendant trois semaines, deux avions de transport C-130 Hercules et leurs équipages fournissent un appui aux États-Unis à des parachutistes provenant de différentes unités. Au cours de l'exercice Belgian Beast organisé dans la ville de Yuma, proche de la frontière mexicaine, ces derniers pratiquent des infiltrations aériennes tactiques ou des sauts en parachute au-dessus du territoire ennemi.

Pages