-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Une réunion exceptionnelle à Ostende

Une réunion exceptionnelle à Ostende

 

Du 20 au 24 mars, une réunion extraordinaire des diverses marines de l'OTAN se tient à l'École de guerre des mines EGUERMIN à Ostende. En tant que l'un des trois « Centres d'excellence » maritimes de l'OTAN et de ses capacités dans la chasse aux mines, les années d'expérience d’EGUERMIN seront utiles pour définir les applications de navigation géospatiales de demain au profit des marines militaires.

Pendant ces quatre jours, tous les aspects de la navigation géospatiale dans le monde entier seront abordés. À cette fin, et sous les auspices du SHAPE, une coopération avec d'autres groupes comme le METOC (océanographie militaire) a été poursuivie. L'objectif est de développer des vecteurs fixes dans l'utilisation de l'information géospatiale au cours des exercices maritimes, des opérations et des conflits. En outre, une méthodologie spécifique est prévue pour toutes les marines de l'OTAN et tous les partenaires pour la paix (PfP) tels que la Suède et la Finlande.

Outre l'aspect militaire, le suivi de la marine marchande est également discuté. Il s’agit d’un point de discussion important si l’on sait que 85% des marchandises dans le monde ont été au moins une fois transportées par voie maritime. L’utilisation de l’Automatic Identification System, en abrégé AIS, un système basé sur la technologie du transpondeur, permet d’accroître la sécurité de la navigation dans les mers et les eaux intérieures. L'OTAN désire coupler ce système au système militaire WECDIS (Visualisation des cartes électroniques et système d'information pour navire de guerre).

Grâce à l’évolution et à l'intégration de ces deux systèmes, l'interopérabilité entre les navires de la marine militaire et marchande s’accroît et rend les océans de plus en plus sûrs.