-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Une escadre de l’OTAN accoste à Zeebruges

Une escadre de l’OTAN accoste à Zeebruges

 

Depuis la fin de la semaine dernière, trois navires de l’escadre de lutte contre les mines sont nos hôtes à Zeebruges. Ces chasseurs de mines se familiariseront durant deux semaines aux méthodes de protection des équipages en mer comme à terre.

We keep our watch for maritime security est la devise prise au pied de la lettre par le Standing NATO Mine Counter Measure Group 1 (SNMCMG1). L'escadre s'entraînera en ce sens dans les prochaines semaines. Elle renouera avec les exercices anti-incendie et les règles visant la protection du personnel de bord. Celles-ci sont qualifiées de force protection dans le jargon militaire.

Pour dispenser l’instruction d’une façon réaliste, ce 1er février, un exercice d’incendie à grande échelle a été organisé à bord du navire amiral, le navire estonien Amiral Cowan. À la suite de l’incendie qui s’est propagé par la salle des générateurs, sept membres de l’équipe anti-feu du bord ont été blessés. La brigade de la base navale est venue en renfort mais comme le feu se propageait très vite, des renforts supplémentaires de pompiers de la zone 1, notamment de Bruges, de Blankenberge et de Knokke ont été nécessaires. L'exercice était bien fictif mais efficace pour tester et évaluer les moyens et procédures en cas de catastrophe. De plus, l’équipe de Bruges à également testé une nouvelle échelle de pompier mobile, très pratique pour évacuer les blessés d’un navire dont le pont est parsemé d’obstacles.

Le MOST (Mine countermeasure vessels Operational Sea Training) était responsable de l’organisation et de l’évaluation de l’exercice. La Task Force se compose du chasseur de mines estonien Amiral Cowan, du chasseur de mines britannique HMS Ramsey et du chasseur de mines belge Narcis. Début février, le chasseur de mines norvégien Hinnøy et le chasseur néerlandais Schiedam rejoindront la flotte. L’escadre de l’OTAN amarrera le 10 février à Gand pour une visite de routine au quai Riga. Le 13 février, elle prendra la direction de la mer pour lutter contre les mines et s'entraîner afin d’être prête à faire face à toutes les situations.