-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Un général belge dirige une mission UN au Mali

Un général belge dirige une mission UN au Mali

 

Le général-major belge Jean-Paul Deconinck reprenait le commandement de l'United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA) le mardi 11 avril 2017. Il se retrouve ainsi à la tête de quelque onze mille militaires provenant de plus de cinquante pays. Outre le chef de mission, une vingtaine de militaires belges prennent part à cette opération.

Un soleil de plomb roussit la plaine de parade du quartier général de la MINUSMA à Bamako, capitale du Mali. C'est ici que le général-major Deconinck prend le commandement de la mission. « Je suis pleinement conscient de l'ampleur de la tâche qui m'a été confiée et des défis qui nous attendent à l'avenir », transmet le général au public. Parmi celui-ci, Steven Vandeput, le ministre belge de la Défense et le général Marc Compernol, chef de la Défense.

Depuis 2012, le Mali est confronté à des attaques terroristes et des émeutes. Pour aider à stabiliser la situation et accompagner le processus politique, l'Organisation des Nations unies créait la MINUSMA le 25 avril 2013. À l'heure actuelle, la mission se concentre sur l'appui du gouvernement national, sur l'exécution de l'accord de paix signé en 2015 entre les parties maliennes concernées et sur le rétablissement de l'administration nationale.

« La stabilité au Mali est également importante pour l'Europe et la Belgique », a déclaré le général-major Deconinck. « Nous devons éviter que l'extrémisme et le terrorisme, dont le Mali est le théâtre, s'exportent vers d'autres continents. Une telle instabilité peut également générer un nouvel afflux de réfugiés sur la scène européenne. Il est donc essentiel que nous réagissions afin que nous puissions éviter certains problèmes dans nos contrées. »