-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Travailler dans la chaleur, le sable et le vent

Travailler dans la chaleur, le sable et le vent

 

22 septembre 2016. Les moteurs de deux avions de combat F-16 rugissent sur le tarmac d’une base aérienne du Moyen-Orient. La base ne se compose que de quelques pistes d’atterrissage et de bâtiments dans un vaste paysage désertique. Cet endroit aride est pourtant le point de départ depuis lequel la Défense belge prend part à la lutte contre DAESH sous le nom d’opération Desert Falcon.

« Bienvenue à Snow City », nous lance le commandant de détachement alors que nous roulons vers le compound belge. «  Le nom s’entend au sens figuré et provient des nombreuses pierres blanches qui se trouvent un peu partout, car le froid est bien loin d’ici. » Le vent est aujourd’hui plus violent et  plus vicieux que jamais. La poussière vole sans cesse et forme parfois des tourbillons. Le camp des Belges est bien protégé contre les forces de la nature.

Au total, près de 100 Belges séjournent dans le campement. Leur travail est totalement dédié aux missions du F-16 et de son pilote. Presque chaque jour un ou plusieurs appareils décollent pour un vol de reconnaissance par exemple. Aux côtés des Belges, un détachement néerlandais occupe également le camp. Ils se chargent de la protection des troupes aux portes de Snow city, au dépôt de munitions, sur la zone opérationnelle et aux hangars des avions de combats et des techniciens.

Le détachement belge soutient la coalition internationale qui tombe sous la direction américaine. Les Belges ont déployé six F-16, mais les États-Unis en détiennent le double. « Les Américains effectuent la plupart des missions », ajoute le commandant de détachement.

La dernière rotation belge s’est déroulée à la fin du mois d’août. Les F-16 belges effectueront les missions depuis le Moyen-Orient jusque fin du printemps 2017. Ils feront ensuite possiblement l’échange avec les Néerlandais et les Belges rempliront le rôle de protection des troupes.