-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Thérapies innovantes au Centre des grands brûlés

Thérapies innovantes au Centre des grands brûlés

 

Le Centre des grands brûlés de l’hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek est réputé depuis des années pour son expertise dans le traitement des brûlures. Mener des recherches pour créer de nouvelles thérapies est, par conséquent, une tâche essentielle de ce centre.

Pour ce type de recherche, l'hôpital militaire dispose de ses propres laboratoires : le Laboratoire de Technologie Cellulaire et Moléculaire (Laboratoire TCM). Il est divisé en trois parties. La banque de tissus recueille et traite la peau des donneurs qui peut être transplantée dès que nécessaire. Le labo de culture cellulaire cultive des cellules de la peau provenant de donneurs ou de patients. Ces cellules peuvent stimuler la cicatrisation des plaies. La dernière section du laboratoire MCT s’occupe, quant à elle, de la thérapie des phages. En d’autres termes : la lutte contre les infections bactériennes par des virus spécialisés. Ce traitement est particulièrement efficace contre les infections résistantes aux antibiotiques chez les patients brûlés.

Un élément essentiel dans le processus est l'utilisation des chambres dites propres (salles blanches). Ces espaces de travail sont hautement contrôlés, conçus pour éliminer toute contamination ou la minimiser. La salle blanche est, par exemple, en surpression par rapport aux accès, de sorte que l'air provenant de l'extérieur ne peut y pénétrer.

Pour développer en permanence de nouveaux « produits » sur base de cellules humaines, la recherche et le développement s’avèrent indispensables. Par conséquent, le labo TCM travaille avec des centres militaires et universitaires nationaux et internationaux. Les pouvoirs publics ne disposent pas toujours d’un budget suffisant pour financer ce type de recherche. La collaboration avec les universités et le secteur privé est donc très importante dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques.