-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

« Seul, personne ne peut rien »

« Seul, personne ne peut rien »

 

Du 25 janvier au 5 février, l'Air Manoeuvre Brigade néerlandaise se livre à un exercice de grande ampleur dans les provinces du Limbourg, de Liège et d'Anvers. Elle coopère avec quelque 80 para-commandos belges du 2e Bataillon de Commandos de Flawinne.

L'exercice Falcon Frostfire est principalement conçu pour évaluer les capacités de la 11e Brigade aéromobile néerlandaise. Avec le commandement des hélicoptères de la Défense, la brigade forme l'Air Manœuvre Brigade. Elle utilise des hélicoptères de transport Chinook et Cougar ainsi que des hélicoptères de combat Apache afin d'atteindre des objectifs derrière les lignes ennemies.

C'était précisément ce que Belges et Néerlandais tentaient de faire ce 1er février à Zutendaal. Les Chinook et les Cougar déposaient les para-commandos sur le terrain tandis que des Apache ainsi qu'un hélicoptère A109 belge les soutenaient depuis le ciel. Les troupes rencontraient, deci delà, certaines poches de résistance lors de l'assaut mais les hélicoptères de transport pouvaient acheminer du matériel et des véhicules supplémentaires après avoir maîtrisé l'ennemi et sécurisé les lieux.

« Coopérer est la condition sine qua non. Seul, personne ne peut rien », explique le major Casper Versteegden, responsable de la communication au sein de la 11e Brigade aéromobile. « Où que nous soyons, nous travaillons avec d'autres nations et avec les Belges, c'est toujours un plaisir. »