-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Score des vététistes militaires

Score des vététistes militaires

 

Le dimanche 10 avril, trois sportifs d’élite de la Défense ont testé leurs compétences à l'UCI, une course de VTT à Beringen. Puisque notre pays devrait pouvoir envoyer deux vététistes aux Jeux Olympiques au Brésil, ils ont montré leurs meilleures performances. Un par un, ils ont dépassé les attentes. Jens Schuermans était deuxième après Mathieu van der Poel. Jeff Luyten s'est approprié la quatrième place, et Ruben Scheire occupe la sixième place.

« Nous nous retrouvons avec un bon classement de vététistes », commence Peter Verhoeven. En tant que coordinateur sportif de la Fédération flamande de cyclisme, l'organisme qui distribue deux tickets olympiques, il suit les vététistes avec attention.

« Il y a sept coureurs pour deux qualifications à Rio. Trois d'entre eux sont des sportifs d'élite à la Défense. J'estime qu'ils ont de grandes chances. Je vois sans doute l'un des trois gagner un ticket olympique. »

Les trois vététistes militaires se sont durement entraînés ces derniers mois. « Pour la première fois, j'ai eu un hiver sans blessures », confie Jens Schuermans. « Je me sens très bien à vélo. »

Et cela était évident. Jens a tout de même terminé deuxième, même s'il a perdu une lentille de contact au cours du troisième tour. « Je suis très satisfait », conclut Jens, « concernant Mathieu van der Poel c'est un grand talent. Il n'est certainement pas grave de perdre de lui. »

Jeff Luyten espérait une place dans le top cinq et il a réussi. « Je suis content de ma quatrième place. Le plus important est que je sois sur le calendrier pour les autres courses de la saison. Pour être vraiment bon, il me manque un petit plus. Nous travaillons actuellement, donc je serai au meilleur de mes capacités pour les qualifications Olympiques en mai. »

Ruben Scheire a terminé sixième, « et j'en suis très heureux », dit-il. « Nous étions près des uns les autres et il suffit de détails pour finir troisième ou sixième. »

En mai les taux vont se resserrer. Ensuite, les trois hommes concourront aux Championnats d'Europe en Suède et les deux Coupes du Monde en Allemagne et en France. « En décembre, nous avons été informés que les résultats de ces trois courses sont essentiels pour partir à Rio », explique Peter Verhoeven. « Ici à Beringen ils peuvent évaluer leur propre niveau et celui des autres candidats. Alors maintenant, ils savent qu'ils doivent encore travailler. » Nous souhaitons à Jens, Jeff et Ruben une bonne chance pour les mois à venir.