-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Red Hunting pour le Bataillon de Chasseurs à cheval

Red Hunting pour le Bataillon de Chasseurs à cheval


L'escadron C du Bataillon de Chasseurs à cheval a organisé du 25 février au 1er mars 2013, l'exercice Red Hunting dans la province du Hainaut. Les pelotons étaient déployés dans la région de Beaumont, Erquelinnes, Froidchapelle, Lobbes, Binche et Thuin.

Une section de Pandur de l'escadron a progressé via des chemins secondaires en direction de la E19 Bruxelles - Mons jusqu'à hauteur de la station-service du Roeulx (Thieu). Les hommes y ont installé un poste d'observation. Ils ont progressé et exploré une ferme abandonnée plus tard. La nuit, ils ont établi un périmètre de garde.

Sous les ordres du capitaine Robin Frooninckx, commandant d'escadron, 110 militaires et 26 véhicules ont pris part à l'exercice. Les militaires du Bataillon de Chasseurs à cheval se sont spécialisés dans la collecte d'informations sur le terrain, les parties en conflit et l'environnement en faveur des manœuvres des unités. Your eyes and ears on the battlefield est donc une devise parfaitement justifiée.

De tels exercices ont pour but de rendre le bataillon totalement opérationnel dans le cadre de sa participation à l'EUBG 2014. L'entraînement a déjà débuté en janvier avec l'exercice Yellow Winter. « Cet entraînement comporte plusieurs objectifs », explique le lieutenant Roland Van Raemdonck. « Nous pouvons mettre en pratique différents procédés tactiques et le milieu civil nous rend proches de la réalité. Les chauffeurs peuvent parfaire leur maîtrise de la conduite sur terrains civils, tandis que nous améliorons nos procédures en tant que chefs. »

Pour chaque participant, cet exercice a permis de répondre à de nombreuses attentes. Une nouvelle étape vers l'EUBG 2014 vient d'être franchie.