-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Portes ouvertes du 11e Bataillon Génie

Portes ouvertes du 11e Bataillon Génie

 

Ce dimanche 13 septembre, le 11e Bataillon Génie de Zwijndrecht ouvrait ses portes au grand public. Pour l’occasion, petits et grands ont pu participer gratuitement à de nombreuses activités. L’objectif : présenter les types de missions passionnantes et polyvalentes de ce bataillon.

En ce qui concerne le matériel roulant présenté, le public a pu voir un char pont se frayer un chemin parmi des carcasses de voitures, faire une balade en véhicule blindé Piranha ou assister au travail d’un robot démineur.

Sur l’eau, les jeunes ont participé à une aventure en zodiac que les para-commandos plongeurs du bataillon utilisent habituellement lors de missions amphibies. Il était également possible de se glisser dans leur peau en testant l’aquarium géant avec le matériel adéquat sous le contrôle d’un professionnel.

Mais l’immersion dans le monde du génie militaire ne s’arrêtait pas là. Afin de recevoir le très convoité « brevet jeune », des ateliers de grimages, de camouflage, de déminage et autres jeux de piste en tenue de protection contre les agents toxiques étaient très prisés par les enfants.

Des activités physiques étaient également proposées car elles font partie intégrante de la vie du génie. De cette manière, les familles purent s’éprouver sur un parcours du combattant, un mur d’escalade ou dans une zone de ramping. Tout ceci, sous l’œil bienveillant des chiens du SEDEE (Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs) qui, à l’appel de leur maître, démontraient sans hésiter leur capacité à détecter des explosifs.

Le stand recrutement de la Défense était présent avec le personnel apte à répondre à toutes les questions liées aux postes militaires à pourvoir. Passionnant et rigoureux, le génie a remporté un franc succès !

Fidèles à leur devise Per ignem et aquam (par le feu et par l'eau), les membres de ce bataillon offrent un appui quasi permanent au génie dans notre pays comme à l’étranger. Ils ont, par exemple, déjà effectué des missions au Liban, en Afghanistan, au Bénin et en République démocratique du Congo tant pour désamorcer des explosifs, construire des infrastructures ou réparer des voies de communication.