-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Nouvelles ambulances Dingo

Nouvelles ambulances Dingo

 

Le général-major Pierre Neirinckx, commandant de la Composante Médicale, a pu admirer le prototype de la nouvelle ambulance Dingo ce jeudi 22 juin à Marche-en-Famenne.

L'ambulance Dingo telle que la Défense l'utilise actuellement, changera quelque peu dans un futur proche. Du moins pour les personnes qu'elle transportera.

Les véhicules conservent la même apparence, mais la division et l'utilisation de la cellule sanitaire ont été soigneusement étudiées et adaptées. Le capitaine Steffi De Rooze de la Direction Générale Material Resources présente brièvement quelques nouveautés : « Le concept opérationnel a changé. Centré auparavant sur le transport des patients, l'accent est mis aujourd'hui sur les soins et la stabilisation de leur état. Raison pour laquelle, et à titre d'exemple, la civière gauche a été remplacée par un espace de stockage. Une armoire flexible peut entreposer de l'équipement. Certains médicaments devant être gardés à température, l'installation comporte un réfrigérateur ainsi qu'un tiroir à chaleur, etc. »

Un processus visant donc à accroître l'efficacité. En outre, il a été tenu compte des diverses remarques des utilisateurs et des enseignements tirés au cours des opérations et exercices. Certains détails qui, à première vue, ne semblaient pas évidents pour les néophytes ont été discutés. Par exemple, l'éclairage de la cellule sanitaire n'éblouit plus le personnel médical grâce à un filtre spécial.

Au total, dix ambulances seront ainsi modifiées. Le général-major Neirinckx a déjà pu admirer le premier modèle. Les neuf autres véhicules devront être prêts pour février 2019 au plus tard.

Actuellement, deux ambulances Dingo sont engagées au Mali. La Défense n'a pas encore décidé quand et où elle engagera ses nouvelles ambulances.