-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

« Nos hélicoptères remplissent totalement leur tâche au Mali »

« Nos hélicoptères remplissent totalement leur tâche au Mali »

Deux hélicoptères A109 sont actuellement basés à Gao au Mali dans le cadre de l'opération Serval. Pourtant, certains doutent de l'efficacité de nos appareils.

Des sceptiques affirmaient que les hélicoptères belges Agusta éprouvaient des difficultés à voler dans le sable et la poussière malienne. Ce que le ministre de la Défense Pieter De Crem dément fermement : « Il s'agit là d'une discussion de bureau » explique-t-il. « En réalité, nos hélicoptères sont parfaitement capables de voler et de remplir leur mission d'évacuation médicale malgré les conditions climatiques difficiles. » Et le ministre a pu le constater personnellement lors d'une démonstration au cours de sa visite à Gao, le 26 février 2013.

« Nous pouvons réagir 24h/24 grâce à nos deux appareils », affirme le lieutenant Davy Piccard, pilote d'Agusta. « L'un est en stand-by jour et nuit et l'autre hélicoptère sert de réserve. » Dans leur configuration actuelle, ils peuvent réagir dans une zone circulaire de 180 kilomètres autour de leur position. « Concrètement, si nous étions à Bruxelles, nous pourrions prendre un blessé en charge au Luxembourg et revenir dans la capitale », ajoute-t-il.

Pour l'instant, les Belges n'ont effectué qu'une seule évacuation médicale de stade 2. Mais pour Davy Piccard, ce n'est pas une mauvaise chose : « Le fait que nous ne soyons intervenus qu'une seule fois signifie que tout se déroule correctement pour l'armée française et que peu de blessés sont à dénombrer. »

Il a été décidé par le gouvernement belge que les hélicoptères resteront au Mali jusqu'au 15 mars 2013. Ils passeront ensuite sous commandement français et prendront part à l'EUTM (European Union Training Mission) Mali afin de prolonger leur appui d'évacuation médicale aérienne.