-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

NH90 au Gabon

NH90 au Gabon

 

Le lundi 11 septembre dernier, un gigantesque avion de transport Antonov atterrissait à l'aéroport militaire de Beauvechain. L'appareil devait transporter deux hélicoptères NH90 au Gabon, en Afrique équatoriale, où ils participeront à l'exercice Tropical Storm. La 18e escadrille de Beauvechain, qui a assuré l'organisation de ce transport d'hélicoptères, franchissait ainsi une nouvelle étape dans l'engagement opérationnel des hélicoptères NH90.

L'année dernière, les Composantes Air et Terre signaient un accord-cadre qui prévoyait que les hélicoptères tactiques de transport (TTH), la version terrestre des hélicoptères NH90, fourniraient principalement un soutien aux troupes terrestres. L'exercice Tropical Storm joint l'acte à la parole. Au cours de cet exercice, les bataillons para-commandos de la Brigade légère effectueront des entraînements combinés au Gabon. Les hélicoptères y seront engagés comme transports aériens tactiques.

Les appareils pouvaient évidemment voler jusqu'au Gabon mais il a été décidé, pour des raisons économiques et opérationnelles, de les embarquer vers leur destination. Ce qui limite le nombre d'heures de vol de ces machines et permet ainsi de les mettre au service de l'exercice. L'impact sur la maintenance de ces hélicoptères est également plus faible.

Cet exercice est également important pour la Composante Air. La 18e escadrille engage ses NH90 sur le continent africain pour la première fois. Ceci peut être considéré comme un test final majeur en vue d'un éventuel déploiement opérationnel d'hélicoptères au Mali au cours de l'année 2018.

Pendant l'exercice de quatre semaines et outre les deux appareils NH90 Caiman, la Composante Air engagera également trois avions de transport C-130 et deux hélicoptères A109 pour soutenir la Brigade légère. La Composante Air s'occupe de tous les transports du personnel et de l'équipement tout en s'entraînant de façon intensive avec ses appareils.