-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Moins de militaires dans la rue

Moins de militaires dans la rue

 

Le nombre de militaires présents dans la rue va diminuer de 300 à 210 militaires. Ils resteront déployés à divers endroits stratégiques comme l’a décidé le comité ministériel restreint.  

La menace terroriste étant redescendue au niveau 2 sur une échelle de 4, la présence des militaires dans les rues a été réévaluée. Cependant, certains bâtiments de Bruxelles et d’Anvers tels que ceux de la communauté juive, les ambassades ou encore les institutions européennes sont maintenus au niveau 3. Les militaires restent donc déployés sur ces différents sites afin de les surveiller.  

« Cela ne fait aucune différence pour nous. Nous continuons à faire notre travail. Nous restons en alerte et vigilants » explique un soldat du Bataillon 1 Carabiniers – 1 Grenadiers de Bourg-Léopold.  

Alors que les militaires restent en alerte dans les rues, les civils se sentent dès lors plus rassurés. « Moi je trouve ça rassurant et pas du tout inquiétant » témoigne un passant. « D’un point de vue sécurité, je pense que c’est important qu’ils soient présents en appui de la police. » 

Dans le contexte d’insécurité dans lequel nous vivons actuellement, la présence des uniformes est rassurante. Les civils et les militaires se côtoient quotidiennement. Cette proximité peu habituelle semble se dérouler sans encombre.