-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Mine awareness day à Naqoura

Mine awareness day à Naqoura

 

Les troupes des Nations unies au Liban (UNIFIL) organisaient l’International mine awareness day à Naqoura, le vendredi 4 avril. Une centaine d’enfants libanais étaient invités au quartier général de l’ONU afin d’apprendre comment se comporter avec les mines. Les démineurs belges ainsi que du personnel médical y contribuaient.

Huit ans après la fin du conflit, on dénombre encore plus de 400.000 mines sur le territoire libanais. La frontière n’est pas la seule à être truffée de terrains minés, les agriculteurs trouvant encore régulièrement des explosifs sur leurs champs. Ceux-ci constituent encore une menace pour la population et gênent les paysans dans l’exploitation de leurs terres.

Le Mine awareness day avait pour objectif de sensibiliser clairement les jeunes aux risques encourus lors de la découverte d’un explosif. Cela, par le biais de quelques démonstrations avec chiens pisteurs et l’utilisation d’un robot neutralisant les explosifs à distance.

Les démineurs du 11e Bataillon Génie de Burcht ont montré leur matériel aux jeunes qui ont réagi avec enthousiasme. Le premier soldat Hicham El Boudali, démineur d’origine marocaine, informe la jeunesse locale avec plaisir : « Pour moi, c’est un honneur de donner des explications en arabe. Cela tisse des liens étroits. C’est super de pouvoir le faire ! »

Le personnel médical du 2 Élément Médical d’Intervention de Bourg-Léopold se tenait également à disposition avec une ambulance, dans laquelle les visiteurs pouvaient jeter un œil. Le sergent Michaël Vermeir, ambulancier, explique : « Nous présentons l’intérieur d’un tel véhicule aux enfants et leur montrons les manipulations avec le brancard. C’est sympa de pouvoir varier un peu. »

Depuis le début de leur travail sur le Blue Point B75 (1), les Belges ont déjà neutralisé six explosifs.