-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Médailles pour les militaires au Liban

Médailles pour les militaires au Liban

 

Les soldats en poste au Liban soufflent et transpirent. Il y a déjà 32 degrés sous le soleil matinal. Dans le camp d’At-Tiri, des pièces de métal couleur or et reliées à un ruban bleu-vert brillent sous les rayons dardant sans pitié sur le coussin. C’est le mercredi 4 juin, le jour de la remise des médailles pour les militaires du détachement BELUFIL 14-02 (Belgian Luxembourg Forces In Lebanon). Après plus de 90 jours sur théâtre d’opération, ils reçoivent leur médaille de l’ONU bien méritée.

Nombreux sont les invités à cette cérémonie organisée au camp d’At-Tiri. Ainsi, le cadre du personnel reçoit une médaille des mains du Général de brigade français Jean-Jacques Toutous, chef d’état-major des troupes onusiennes au Liban. À ses côtés, Madame Colette Taquet, ambassadeur belge au Liban, et le Lieutenant-colonel Eric Carette, la plus haute autorité militaire belge dans le pays, apposent la médaille commémorative sur la poitrine des fiers soldats.

Le Général de brigade Toutous s’adresse aussi au public en exprimant toute sa satisfaction vis-à-vis des militaires belges : « La Belgique a œuvré depuis les années 50, en tant que membre important de l’ONU, à l’instauration de la paix internationale. Les démineurs actifs, ici au Liban, peuvent être fiers de leur travail. »

Après les dernières hymnes des Nations Unies, du Liban et de la Belgique, les Belges ont défilé d’un pas ferme devant une tribune internationale. Leur mission touche à sa fin, même si elle n’est pas encore tout à fait terminée. À la fin juin, le gros du détachement sera de retour à la maison.