-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Maltais formés par leurs homologues inspecteurs en armement du Benelux

Maltais formés par leurs homologues inspecteurs en armement du Benelux

 

Du 4 au 8 avril, quatre inspecteurs en armement belges et un néerlandais ont organisé, pour la première fois, une formation pour les officiers de contrôle d’armement des Forces Armées maltaises. Ils étaient à Malte afin de familiariser seize officiers à l’inspection d’armes hors de leurs propres frontières.

Ces inspections étrangères d'armes sont régies par le Traité de Vienne. Ce traité a été signé par 57 pays pour prévenir ou contrôler les tensions militaires. Cela par la visite de groupes d'inspecteurs sur place.

À ce jour, Malte n’a accueilli que des inspecteurs d'armes étrangers. Le pays veut obtenir la compétence lui permettant également de procéder, à partir de 2017, à des inspections dans les États membres de la Convention.

La Belgique et les Pays-Bas ayant de bons rapports militaires avec Malte, l’île a fait une demande de formation sur son territoire. Une équipe d’entrainement et formation mobile du Benelux Arms Control Agency (BACA) a enseigné les connaissances nécessaires aux futurs inspecteurs maltais.

Après l'approbation des autorités militaires, les inspecteurs du Benelux ont présenté clairement les objectifs et préparé leurs briefings. L’accent a été mis sur la planification, la préparation, l'exécution et le rapportage concernant les missions à l'étranger. Ils se sont pour cela référé à leur propre expérience.

Le 4 avril, la formation débutait par deux jours théoriques suivis de deux jours d'exercices pratiques, fondés sur des inspections antérieures de la Russie en Belgique et aux Pays-Bas. Les participants étaient répartis en trois groupes de travail, chacun sous la supervision d'un inspecteur. Tous étaient activement impliqués dans l'exécution de leurs fonctions. Ensuite, ils devaient présenter leurs solutions par groupe à toute la classe.

Le 8 avril, la formation se terminait sur quelques conseils pratiques afin de guider les équipes d'inspection pour leurs prochaines visites à l’étranger. La première évaluation par l'inspecteur en chef démontrait que l'événement générait déjà un franc succès.

Pour clôturer le séjour, un repas d'adieu était organisé au mess des officiers des Forces Armées maltaises. L'atmosphère de l'Empire britannique était palpable au travers de reliques militaires telles que de vieilles bannières, des costumes traditionnels, des armes, de l'argenterie et de grandes peintures.