-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

L'exercice militaire "Storm Tide 2" se déploie sur la côte et dans l'arrière-pays

L'exercice militaire "Storm Tide 2" se déploie sur la côte et dans l'arrière-pays

Du 16 au 21 novembre, la Défense organise l'exercice STORM TIDE 2 dans les provinces de Flandre occidentale, du Limbourg, de Liège et du Brabant wallon ainsi qu'aux Pays-Bas (environs de Maastricht).

Quelque 2 300 militaires et 300 civils prennent part à l'exercice dont le scénario est l'évacuation de compatriotes dans des zones de crises. Pour cet exercice, la Composante Marine avait mis à disposition les chasseurs de mines Bellis et Lobelia ainsi que le Ready Duty Ship Valcke. Ces navires ont permis à quelque 700 soldats de débarquer sur les plages d'Ostende. Le 18 novembre, les chasseurs de mines M916 Bellis et M921Lobelia ont permis l'évacuation de citoyens belges en direction de Zeebruges.

Cette situation fictive a généré une ambiance particulière dans et autour d'Ostende. L'aéroport a été utilisé pour l'évacuation de nos compatriotes via des avions de transport C-130 et le port, situé de l'autre côté de la ville, a permis le débarquement d'un bataillon d'infanterie légère qui avait pris place à bord de navires de la Composante Marine. L'Hôtel de ville était occupé et, à d'autres endroits comme à la Pegasusschool et à l'institut maritime, les élèves ont été évacués par une centaine de militaires. L'exercice se poursuit de Liège à Maastricht (NL) en passant par Harelbeke le jeudi 20 avec la visite du roi, commandant en chef de l’armée. La fin de cet exercice est prévue le vendredi 21 novembre.