-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Les prisonniers de la seconde guerre mondiale honorés

Les prisonniers de la seconde guerre mondiale honorés

 

Peut-être pour la dernière fois, dix prisonniers de guerre de second conflit mondial se rassembleront avec 200 descendants et veuves. Cela se passera le 4 septembre au musée de l’armée à Bruxelles à l’occasion du 70ème anniversaire de l’Association Nationale des Anciens Prisonniers de Guerre.

Le 10 mai 1940 la Belgique était entrainée dans la guerre et débutait alors la Campagne des 18 jours. Le 28 mai 1940 l’armée belge déposait les armes et l’occupant allemand capturait environ 205.000 prisonniers militaires. Ils furent emmenés vers des camps partout en Allemagne, à pied, en camion, en train ou en péniche.

La plupart durent travailler dans des usines, d’autres furent prisonniers dans des camps :  des Stalags pour les soldats et des Oflags pour les officiers qui ne pouvaient pas être employés. Des 205.000 prisonniers, 130.000 rentrèrent en Belgique  entre juin 1940 et février 1941. Septante mille militaires restèrent prisonniers 5 ans durant.

Après la libération des camps et leur retour en Belgique, les soldats durent se battre pour faire reconnaitre leurs droits et récupérer un dédommagement  financier pour leur sous-emploi subi.

Un des prisonniers de guerre fut Raoul Nachez. Après la campagne des 18 jours et son retour en Belgique en 1943 il a rencontré beaucoup de difficultés. Il s’engage alors pleinement dans ce qui deviendra le but de sa vie : l’assistance et la défense des prisonniers de guerre.

En 13 septembre 1947 est créé à Bruxelles l’Alliance Nationale des anciens Prisonniers de Guerre afin d’aider leur réintégration, aussi bien personnelle qu’au sein de la société. Partout dans le pays des comités provinciaux ou groupes locaux se constituent et jettent des ponts entre les prisonniers rentrés et la population.

Le WHI (War Heritage Institute), la nouvelle organisation visant à valoriser le patrimoine militaire belge et commémorant la mémoire des conflits armés en Belgique ou impliquant des belges, soutient cet anniversaire des 70 ans de l’Alliance nationale des anciens prisonniers de guerre avec ce rassemblement dans le Hall Bordiau au musée National de l’armée. En 2019,  le WHI organisera une vaste exposition afin de commémorer le 75ème anniversaire de la fin de ce conflit.