-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Les plongeurs en action

Les plongeurs en action

 

Pendant l'opération Open Spirit, chaque membre d'équipage du chasseur de mines Narcis est un maillon du processus qui mène à la neutralisation réussie des mines. Les plongeurs démineurs sont, quant à eux, au bout de la chaîne.

À bord du Narcis, il y a cinq plongeurs démineurs. Leur mission consiste à remonter les mines présentes qui se trouvent parfois depuis quelque septante ans dans le fond de la Baltique. Quand la centrale du Narcis découvre une « mine », ce sont souvent les plongeurs démineurs qui doivent littéralement fouiller le sol pour voir si elle existe bel et bien et en déterminer le type. Dans l’affirmative, ce sont toujours eux qui détectent si la mine est dotée d’une charge explosive et qui la font exploser à distance.

Il s'agit donc d'un métier à risque mais ils sont bien formés. « La formation n'est pas facile » nous confie le premier matelot Kevin Maclot, plongeur démineur sur le Narcis depuis trois ans. « Elle dure neuf mois et comporte plusieurs types de formation. Nous y apprenons, entre autres, à plonger avec différents mélanges gazeux qui nous permettent de rester plus longtemps sous l'eau. »

Après ces neuf mois d’intense volonté, vous devenez plongeur. Mais attention, les choses ne s'arrêtent pas là. « Si vous voulez aussi effectuer des missions de déminage sur la terre ferme comme en Afghanistan, vous devez alors suivre le cours de déminage », poursuit Kevin. « Un an de plus est alors nécessaire et le cours est aussi difficile que celui de plongeur. Si vous réussissez cette formation, vous pouvez également devenir démineur. »