-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Les jumeaux bientôt au sec

Les jumeaux bientôt au sec

 

Reporté à maintes reprises en raison des conditions météorologiques capricieuses de ce mois de juin 2016, le test de mise en cale sèche à Zeebruges de l'un de nos deux navires de patrouille le Pollux P902 a pu être effectué, et ceci en vue de futurs entretiens. Opération délicate réalisée sous l'œil attentif du personnel technique de l'appui logistique de la composante Marine (NAVLOG) et du patron de la maintenance, le capitaine de corvette Jurgen Hellebuyck.

Premier docking

La maintenance, effectuée dans le hangar, est précédée par la mise en cale sèche communément appelée docking. Surmonté d'un berceau en bois, le chariot transportant le navire est élevé millimètre par millimètre à l'aide d'un ascenseur. Cette opération minutieuse, qui dure deux bonnes heures, est dépendante des conditions météorologiques et des marées. Le berceau assurant la stabilité sur le chariot est propre à chaque type de navire et fabriqué en interne. Les blocs de quilles et de support latéraux qui le constituent sont disposés avec précision par une équipe de quatre plongeurs. Test réussi pour ce patrouilleur d'une longueur de 53,5 mètres et pesant près de 400 tonnes à vide. Comme nous le confirme avec enthousiasme le lieutenant de vaisseau 1ère classe Gaël Cambier, commandant du support: "L'état de la mer et les conditions météo ont permis de hisser le navire à 100% hors de l'eau, ce qui a permis de voir la coque et de vérifier sa stabilité. L'objectif technique est atteint, nous avons la certitude de pouvoir « docker » et entretenir nos patrouilleurs Castor et Pollux au sein de nos installations."

"Ready for Sea"

La maintenance binationale des chasseurs de mines néerlandais et belges ainsi que des patrouilleurs, est organisée par NAVLOG. Les différentes tâches sont réalisées sur le chantier de Zeebruges de manière organique par du personnel de la Défense et également en faisant appel à des sous-traitants. "La base navale de Zeebruges est à même de fournir l'infrastructure nécessaire pour les travaux, et la disponibilité de celle-ci permet plus aisément d'assurer la sécurité des navires en entretien et ainsi de répondre à tout souci imprévu; elle représente la pierre angulaire de l'organisation du soutien d'une capacité dont la disponibilité doit être garantie en tout temps.", explique fièrement ce responsable de l'appui logistique.

Remis à l'eau à l'issue du test, le Pollux P902 sera « docké » prochainement pour maintenance, avant d'être de nouveau déclaré apte à la navigation. "Il ne reste plus qu'à peaufiner et raboter légèrement les blocs supports en bois", conclut le maître-chef Vincent Van Bellinghen responsable des plongeurs.