-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

L’École européenne de Laeken honore des anciens cadets

L’École européenne de Laeken honore des anciens cadets

 

L’école européenne de Bruxelles IV est installée dans le quartier Sainte-Anne de Laeken. Ce quartier a abrité l'École Royale des Cadets pendant des décennies. Le 9 mai dernier et en souvenir d’illustres anciens, le personnel de l'école leur dédiait deux bâtiments : l’un en l’honneur de Frank De Winne, ancien étudiant et l’autre en l’honneur de Maurice Grevisse, ancien professeur.

Au cours des décennies pendant lesquelles le quartier Sainte-Anne abritait l’École Royale des Cadets, des liens se sont tissés entre cette dernière et la Société Royale des Anciens Enfants de Troupe, Pupilles, Cadets et Interforces de l’Armée (TPCI). Lors d’échanges entre le directeur de l’école, Monsieur Wulf Schlabe, et le président de la TPCI, le colonel en retraite Bertrand Hayez, l’idée a germé de donner à deux des bâtiments le nom de personnalités représentatives de l’École Royale des Cadets.

Le choix s’est porté sur deux « Européens » belges : Maurice Grevisse et Frank De Winne. Le premier était instituteur à l’école des pupilles de Marneffe et a exercé de manière consécutive comme professeur de français dans les écoles des Cadets de Namur, de Seilles et de Laeken. Le second est général de brigade vicomte et a étudié au sein de la promotion 1976-1979 de l’École Royale des Cadets de Lierre.

Le 9 mai dernier, les bâtiments scolaires étaient officiellement baptisés au cours d'une cérémonie. En fin de matinée, Frank De Winne s’adressait aux élèves des classes de quatrième primaire et à ceux du secondaire. Après un film sur sa seconde mission à bord de la Station spatiale internationale (ISS), les étudiants avaient amplement l'occasion de poser leurs questions à notre astronaute.

Dans l’après-midi, les plaques commémoratives étaient dévoilées par Frank De Winne et le professeur Benoît Grevisse, petit-fils de Maurice. Cela en présence de nombreux invités parmi lesquels le lieutenant général d’aviation Jan Hennes, directeur général des ressources humaines et de la formation et le lieutenant général Henk Robberecht, commandant de l’École Royale Militaire, eux-mêmes anciens cadets.