-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le service du renseignement militaire inaugure son exposition

Le service du renseignement militaire inaugure son exposition

 

Le Service Général du Renseignement et de la Sécurité (SGRS) existe depuis un siècle. Le 6 novembre, et afin de célébrer cet anniversaire, ses membres inauguraient l'exposition CLASSIFIED, the history of the Belgian military intelligence and security service. Le lieutenant général Eddy Testelmans, chef du SGRS, présentait également le livre du même nom.

L'exposition, divisée en six thèmes, met en lumière le rôle des femmes dans les services de renseignement ainsi que celui du retentissant SDRA VIII. Cette branche s'occupait d'un réseau stay behind qui, en cas d'occupation de notre territoire, veillerait à exiler notre gouvernement en lieu sûr tout en assurant un contact avec les agents restés au pays.

Par l'inauguration de Classified, le SGRS franchit une nouvelle étape vers une plus grande transparence à l'égard du public. Selon le lieutenant général Eddy Testelmans, ce choix est délibéré. « Depuis quelques années, nous sommes convaincus qu'une communication proactive produit de meilleurs effets que le fait d'être sans cesse réactifs aux incidents. La proactivité comporte des avantages : les informations relatives à notre service sont correctes et nous pouvons émettre des choix sur ce que nous communiquons. »

N'y a-t-il pas paradoxe lorsqu'un service secret inaugure une exposition qui dévoile ses faits et gestes ? Selon le coorganisateur Patrick Leroy, il n'en est rien. « Nous ne communiquons pas sur tous les sujets », dit-il. « L'exposition, elle-même, ne met pas tout en lumière mais nous ne pouvons persister dans le secret absolu du passé. »

Désirez-vous découvrir le monde de l'espionnage, du contre-espionnage et du renseignement militaire ? Vous êtes les bienvenus à l'Institut des Vétérans–INIG, 45- 46 boulevard du Régent à Bruxelles. Cette exposition gratuite se déroule jusqu'au 6 décembre 2015 inclus.