-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le Léopold I protège un porte-avions français

Le Léopold I protège un porte-avions français

 

La frégate Léopold I veille à la protection rapprochée du porte-avions français Charles de Gaulle depuis le 18 novembre. La frégate est le premier navire étranger à être affecté au Groupe Aéronaval français qui mène des frappes aériennes sur l'Irak et la Syrie depuis l'Est de la mer Méditerranée.

Avant son départ pour la Méditerranée, le Léopold I aurait dû mener des opérations de lutte contre la drogue dans les Caraïbes. Mais suite à la crise des migrants et les tensions au Moyen-Orient, la frégate a été engagée auprès d'EUNAVFOR MED. Depuis le 18 novembre et encore de nos jours, la frégate fait partie du Groupe Aéronaval français. Après les menaces terroristes récentes, ce groupe a mis le cap sur l'est de la mer Méditerranée afin de pouvoir réagir rapidement.

Alors que les avions de chasse effectuent des raids aériens au-dessus de la Syrie et de l'Irak, le Léopold I protège le Charles de Gaulle contre des menaces aériennes mais aussi contre d'autres navires ainsi que des sous-marins.

Le 2 décembre dernier, l'amiral français René-Jean Crignola, commandant de la Task Force 473 se rendait par la voie des airs sur le navire belge pour une visite de travail. Le capitaine de frégate belge Luc De Maesschalck a présenté son navire et ses 142 membres d'équipage avant de donner les détails opérationnels de l'opération Sophia, menée auparavant au sein de la flotte européenne EUNAVFOR MED.

L'amiral Crignola a félicité l'équipage du Léopold I pour l'excellence de la protection fournie aux opérations de la flotte qui encadre le porte-avions. « Cela apporte une plus-value opérationnelle réelle, une dynamique ainsi qu'un esprit positif qui ont grandement contribué au succès de ces premiers jours. »