-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le Leopold I passe des exercices OTAN à des missions de filature

Le Leopold I passe des exercices OTAN à des missions de filature

 

Le 3 octobre dernier, la frégate belge Leopold I prenait part à l'exercice d'envergure internationale Noble Mariner-Joint Warrior 2016 au sein du Standing NATO Maritime Group 1 (SNMG1), l'une des escadres permanentes de combat de l'OTAN. Cet ultime grand entraînement de l'année allait cependant prendre une tournure assez inhabituelle...

Pendant la première phase, les équipages des 30 navires de l'escadre provenant de 15 pays se sont exercés à optimaliser leur collaboration. Le 15 octobre, le SNMG1 recevait une nouvelle mission. Depuis l'Europe du Nord, la flotte russe escortant le porte-avions Kuznetsov prévoyait effectivement de naviguer vers la Méditerranée orientale via la Manche. L'escadre de l'OTAN mit donc le cap au Nord pour une ultime et très courte escale logistique à Bergen en Norvège. Celle-ci permit de tester avec succès la flexibilité des différents équipages et navires.

Le 18 octobre, l'escadre de l'OTAN rencontrait pour la première fois les navires russes avant de les prendre en filature une semaine durant. Rejoint pendant quelques heures par le Castor lors de son passage dans la zone économique exclusive belge (ZEE), le SNMG 1 a ainsi poursuivi sa mission jusqu'aux côtes espagnoles.

Le lundi 25 à cinq heures du matin, le Leopold I faisait demi-tour pour rejoindre son port d'attache de Zeebruges. Sur le retour, un dernier exercice de tir combiné était organisé à l'aide des canons 76mm et du Goalkeeper. Il clôturait ainsi l'année opérationnelle avant que la frégate n'aille en cale sèche pour un grand entretien.