-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le Léopold I aide les réfugiés

Le Léopold I aide les réfugiés

 

Le 6 novembre et après trois semaines de patrouille le long de la côte libyenne et en mer Ionienne, la frégate Léopold I sauvait 258 migrants d’une embarcation sans gouvernail. Actuellement, le navire fait route vers la côte européenne afin de les remettre aux autorités locales. 

Depuis le 4 novembre, la frégate belge suivait à distance un bateau de pêche suspect. Grâce aux radars, aux caméras infrarouges et à d’autres senseurs de longue portée, le Léopold I est demeuré invisible. Cela aura permis à l’équipage de recueillir des informations et de réagir afin de contrer une fuite probable de contrebandiers. 

Dans la matinée du 6 novembre, l’embarcation semblait ne plus avancer. Il était temps d’intervenir. L’hélicoptère embarqué à bord du Léopold I a, dès lors, effectué un vol de reconnaissance en informant que l’équipage paraissait fort suspect. Beaucoup de gens se trouvaient à bord, le bateau avait également subi une avarie et semblait à la dérive. L’opération de sauvetage a pu être menée immédiatement. La frégate a embarqué un total de 258 réfugiés dont 4 femmes et 196 mineurs d’âge. Le bateau de pêche, constituant un danger pour le trafic maritime de la région, a été détruit. 

À bord de la frégate, les réfugiés ont reçu l’assistance médicale nécessaire. Pendant ce temps, le Léopold I mettait le cap sur un port européen afin de les remettre aux autorités locales.