-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le génie relie l’Escaut

Le génie relie l’Escaut

Le 28 septembre 2013, le 11 Bataillon de Génie de Burcht et le 101 Bataillon néerlandais de Génie ont assemblé un ponton au-dessus de l'Escaut. Les deux unités ont ainsi testé le pont qu'elles construiront en 2014 pour commémorer la Première Guerre mondiale.

Le pont flottant a relié les deux rives sur une distance de 300 mètres. Les plus grands défis pour les militaires étaient de s'opposer aux forts courants de l'Escaut et aux marées montantes et descendantes. Étant donné la différence variable jusqu'à six mètres entre le niveau de l'eau et la berge, le 11 Bataillon de Génie avait opté pour une passerelle, un lien entre les pontons, mobile en fonction du niveau d'eau de l'Escaut.

Les préparatifs avaient débuté dès le 24 septembre, quand les soldats de Burcht ont renforcé la rive gauche avec des plaques d'acier. Le jour suivant, leurs collègues néerlandais arrivaient à poser leurs pontons sur l'eau avant de les amener là où le pont trouvera sa place. Le vendredi, Brabo, la plus grande grue flottante du port d'Anvers, acheminait la passerelle. Là, les militaires ont pu relier le ponton à la rive. Samedi, grand jour ! Les troupes du Génie ont relié tous les pontons du pont au matin et une seconde fois l'après-midi.

L'exercice n'a pas rendu l'ouvrage accessible au grand public. Mais ce sera bien le cas en 2014. Cette année, seul cinq citoyens ont pu passer de la rive gauche à la droite. Parmi ceux-ci, l'acteur Herbert Flack.