-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le défilé militaire en chiffres

Le défilé militaire en chiffres

 

Cette année, le thème central de la fête nationale était « fier de servir », essence même de l’emploi militaire. Il n’y avait donc pas de meilleure manière de prouver cette fierté à la population que lors d’un grand défilé militaire.

Lorsqu’on disait grandiose, on voulait vraiment dire énorme : à Bruxelles en ce 21 juillet, 1 400 militaires ont marché et roulé dans la rue Royale tandis que d’autres la survolaient. La plupart étaient des militaires belges, 1 236 pour être précis. Cent cinquante-huit collègues français, néerlandais, luxembourgeois, espagnols, allemands et lituaniens les accompagnaient.

Après les troupes à pied, l’honneur revenait aux troupes motorisées : 48 engins au total, dont 36 belges et 12 étrangers allant des lourds véhicules blindés Piranha aux Lynx plus légers et de terrain.

La Composante Air était également représentée. Les pilotes ont survolé le Palais royal à bord de 35 appareils. Tous les avions belges étaient mis à l’honneur : sept Alpha Jet à pots fumigènes aux couleurs du drapeau belge, suivis des Marchetti, des F-16, des C-130 et d’avions à passagers de la Défense. Les amateurs d'hélicoptères auront, quant à eux, pu admirer à nouveau le Sea King, le NH90 et l’A109.