-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le couple royal en visite à l’Hôpital Militaire après les attentats

Le couple royal en visite à l’Hôpital Militaire après les attentats

 

Le roi Philippe et la reine Mathilde se sont rendus à l'Hôpital Militaire Reine Astrid ce 23 mars, un jour après les attentats à Bruxelles. Ils ont échangé quelques mots avec des personnes blessées dans les explosions, mais également avec les infirmiers et médecins qui les soignent.

Le couple royal, grandement attendu par la presse internationale et protégé par une garde militaire et policière impressionnante, est arrivé vers 15h30 à l'Hôpital Militaire de Neder-over-Heembeek.

Après une courte présentation d'une partie de l'équipe médicale de l'hôpital, le colonel Guy Borgers, le directeur de l'hôpital, a invité le Roi et la Reine à l'accompagner au cinquième étage. Ils y ont échangé quelques mots avec des personnes aux blessures diverses causées par les explosions. Le couple royal s'est montré également disponible auprès des familles des victimes.

Comme toutes les autres composantes, la Composante Médicale a apporté une contribution importante à la suite des attentats du 22 mars. Et pas uniquement via l'Hôpital Militaire. « Le 4 Élément Médical d'Intervention de Peutie a envoyé un peloton d'ambulances », explique le colonel Borgers. « Il s'agissait de quatorze ambulances Unimog et de deux ambulances commerciales. Cela nous donne une extraordinaire capacité de transport. Nous avons par ailleurs évacué trois patients dans un état critique par hélicoptère vers d'autres hôpitaux. Il s'agissait de trois hélicoptères de la Défense, NH90 Caiman et Sea King. »

Pour le moment, il reste encore dix-sept blessés des attentats à l'Hôpital Militaire Reine Astrid. La fin de leur hospitalisation n'est pas encore connue.