-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La plus grande catastrophe maritime commémorée dans les eaux belges

La plus grande catastrophe maritime commémorée dans les eaux belges

 

Il y a trente ans, le ferry britannique Herald of Free Enterprise chavirait en sortant du port de Zeebruges. Cent nonante-trois des 539 personnes embarquées, perdirent la vie et cette tragédie fut immédiatement reconnue comme la plus grande catastrophe maritime survenue dans les eaux belges. Le 6 mars 2017, un hommage était rendu aux victimes de la catastrophe à Zeebruges.

L'ambassadrice du Royaume-Uni, Alison Rose, le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé et d'autres ont embarqué, à l'aube du lundi 6 mars, à bord du patrouilleur Pollux. Pour commémorer les victimes, ils ont jeté des fleurs à l'endroit même où le Herald of Free Enterprise a chaviré. Près de là, deux anciens plongeurs de la Défense ont fait de même à partir d'un hélicoptère Sea King. Ils avaient également participé aux opérations de sauvetage du Herald.

Commémorer le naufrage du Herald of Free Enterprise d'un navire de la Marine n'est pas le fruit du hasard. En effet, la Défense a joué un rôle prépondérant dans son sauvetage. La base navale de Zeebruges a été mobilisée dans son intégralité pour accueillir les survivants qui furent ramenés dans un flot ininterrompu de bateaux de pêche, dragueurs et autres remorqueurs.

Le M917 Crocus, chasseur de mines encore flambant neuf, a navigué le vendredi soir le long du Herald pour contribuer aux opérations de sauvetage. Le samedi, le navire Spa était également engagé afin de constater l'ampleur de ce qui flottait en mer. Le Belgica, navire de recherche, prélevait, quant à lui, des échantillons d'eau en raison des produits chimiques potentiellement dangereux qui pouvaient s'échapper du Herald.

Les Sea King de la Défense volaient en permanence pour amener les secouristes à bord du navire et récupérer les survivants. Bon nombre de ces sauveteurs étaient des militaires ; des plongeurs démineurs mobilisés afin de secourir les passagers avant de récupérer les morts que contenait l'épave.

Après la commémoration en mer, une cérémonie était organisée au monument dédié aux victimes du Herald of Free Enterprise à Zeebruges. Une séance académique avait ensuite lieu dans la base navale pour clore cette journée.