-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Frégate Louise-Marie engagée contre les passeurs de migrants en Méditerranée

La Frégate Louise-Marie engagée contre les passeurs de migrants en Méditerranée

 

La frégate Louise-Marie a quitté Zeebruges ce vendredi 11 novembre pour participer à la mission européenne Sophia en Méditerranée.  

L'opération European Union Naval Force Mediterranean (EUNAVFOR MED) est une opération militaire approuvée le 18 mai 2015 par l'Union européenne. Son objectif est de lutter contre le trafic de migrants en Méditerranée. L’opération a été lancée le 22 juin 2015 et vient récemment d’être prolongée par le Conseil européen jusqu’en juillet 2017.

La Belgique s’apprête à y participer pour la deuxième fois en y envoyant l’une de ses frégates. En 2015, la frégate Léopold I avait participé deux mois durant à cette opération.

Le Louise-Marie sera actif dans les eaux internationales entre la Sicile et la Libye avec à son bord 160 militaires. Le retour au pays est prévu le 22 décembre 2016. 

L'Opération Sophia n’est qu’un élément d’une réponse plus globale de l’UE aux problèmes migratoires. L’Union vise à aborder non seulement les composantes physiques, mais aussi les causes profondes, y compris les conflits, la pauvreté, le changement climatique et la persécution !

Le mandat principal de l’opération Sophia est d’entreprendre des efforts systématiques pour identifier, capturer et éliminer des navires soupçonnés d’être utilisés par des trafiquants de migrants. EUNAVFOR MED espère ainsi contribuer à un effort plus large de l’UE visant à perturber le modèle d’affaires des réseaux de passeurs dans la Méditerranée.

Pour le moment, c’est l’amiral italien Enrico Credendino qui commande l’escadre depuis le porte-avions Garibaldi. Il a sous ses ordres les 25 pays engagés.

Cette opération a été baptisée « Sophia » après la naissance d’un bébé de mère somalienne le 24 août 2015 à bord de la frégate allemande Schleswig – Holstein, navire qui opérait dans le cadre d'EUNAVFOR MED. Ce jour-là, 453 autres migrants avaient également été sauvés ! « Sophia » est donc dédiée à tous les humains que l’UE entend secourir !