-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La campagne d’été de l’ENS

La campagne d’été de l’ENS

 

Le moment tant attendu est arrivé pour les élèves de la Marine. Après une longue période sur les bancs de l'école, il était temps de passer à la pratique.

Le premier jour, il fallait se réhabituer car cela faisait presque six mois que les élèves n'avaient pas mis les pieds sur un navire. Cette année, le programme comprenait des visites de Newcastle, de Londres et de Saint-Malo même si la plupart du temps se passe toujours en mer.

Les plannings du Bellis et du Godetia, les navires participant à cette campagne d'été, étaient bien chargés dès le premier jour. Avec un exercice en eaux restreintes sur l'Oostgat et la présence du NCC à bord du Godetia, le stress était palpable.

Grâce aux remarques des instructeurs, les élèves savaient exactement à quoi s'attendre dès le deuxième jour. Les exercices se sont succédé durant les préparatifs des manœuvres en eaux restreintes ou anker approaches (approche du lieu où l'on jette l'ancre). Celles-ci ont été suivies par d'autres visant à naviguer en formation, à approvisionner en mer ou encore à réagir en cas de force majeure. Un exercice « homme à la mer » ainsi que des pannes simulées du gouvernail ou des machines ont également eu lieu. Outre cela, les élèves doivent également effectuer des quarts en tant que doublure de l'officier de quart ou assistant de ce dernier.

La vie à bord n'est pas toujours évidente. En effet, vivre ensemble 24h/24 et sept jours sur sept n'est pas chose aisée, bien que la météo ait toujours été de la partie durant la campagne. Tout le monde doit pouvoir mettre de l'eau dans son vin et relativiser.

Lors d'une visite des cadres - il s'agissait, en effet, d'autorités de l'École Royale Militaire -, différentes démonstrations étaient prévues comme une explosion de mines et quelques exercices médicaux. Quelques-unes ont malheureusement été annulées suite à un temps plus maussade mais la démonstration avec l'hélicoptère Alouette III a pu être effectuée. Quelques cadres de l'ERM ne semblaient cependant pas être faits pour la vie à bord...

Durant les deux prochaines semaines, une attention particulière sera portée sur les élèves de l'école d'application. Il s'agit de leur dernière période afin d'être totalement formés en tant qu'officiers de quart. Raison pour laquelle la barre est placée haut afin de permettre à ces futurs chefs d'obtenir le niveau requis pour réussir leur examen de navigation. Les autres élèves les aideront, bien évidemment, au cours de leurs préparations.

Pendant cette campagne, instructeurs et élèves de l'École Technique sont embarqués. Ils approfondissent leurs connaissances techniques des différents navires et se familiarisent avec la vie à bord. Pour les sous-officiers pont, la formation de base a été entamée. Les connaissances pratiques et théoriques sont constamment évaluées par des instructeurs expérimentés.